Retour

euro-star printemps/été 2014 : le WTF dans l’imprimé, le génie dans la couleur

euro-star a dévoilé sa collection printemps/été 2014. Je suis partagé entre l’envie de hurler au génie et celle de crier au WTF. Vois plutôt.

Ce week-end je suis allé faire un tour du côté de ma sellerie histoire de calmer mon ennui et mon envie de matériel. Résultat des courses : je suis sortie de là avec une longe et l’intime fantasme de faire recouvrir mon corps entier de tapis à double cordelettes. Bref.

Mon périple était aussi l’occasion de jeter un coup d’oeil aux nouvelles collections et de me faire un avis sur le renouvellement des marques et de leur matériel. Sur le présentoir, un des catalogues semblait briller un peu plus que les autres. Je me suis empressée de l’ouvrir. Ma rétine ne s’en est toujours pas remise.

eurostar1

eurostar3

  • Le WTF

C’est vrai que le matériel d’équitation avais jadis du mal à faire dans le fun. Il était rare de voir autre chose que du noir, du bleu marine et du beige à l’étalage. Depuis, les marques tentent d’innover en osant des coloris nouveaux et pas forcément les plus neutre. C’est comme ça que je me suis retrouvée en rose fluo sur les terrains de concours, et ce, sans baisser la tête au moment de rentrer en piste (promis). Pourtant, je suis tentée de dire qu’il est encore rare que les gens osent s’aventurer sur un autre chemin que celui du classique.

Donc, je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans la tête des designers de chez euro-star, mais ça devait être vachement beau à voir et violent à la fois.

J’ai tourné les pages et ma rétine a dansé la salsa pendant quelque minute. J’étais submergé par un afflux de couleurs vives et d’imprimés de l’espace. Ok c’est l’été, le bon moment pour sortir ses fanfreluches et autres joyeusetés colorés, mais quand même, pourquoi ne pas nous avoir prévenu par un message d’alerte ? Un simple truc du style « Attention, 2014 ça va péter ». Non ? Non.

Je suis partagée car je suis pour l’originalité. Je suis pour tout ça. Pourtant, j’ai l’intime conviction que la seule réaction que je susciterais en portant ce genre de fringues c’est celle des insectes volants. J’aurais l’impression d’être un lampadaire ambulant. En plus, pourquoi faire du flashy pour l’assortir ensuite avec du camouflage ? Non vraiment, j’ai l’impression de voir mon grand oncle à la chasse au sanglier.

Au moins tu ne pourras pas dire qu’on oublie toujours ton nom en reprise. Avec ça ton moniteur risque de se rappeler de toi un bon bout de temps.

  • Mais le génie

Je suis peut être étrange mais je n’arrive pas a dire que je trouve ça hideux. Ok, l’imprimé camo je n’accroche pas franchement, mais tout est loin d’être à jeter dans cette nouvelle collection !

eurostar

« Ohhh »

eurostar2

« Ahhh »

 Les coupes sont techniques (adieu le velcro en bas des jambes, bonjour confort tant attendu), belles et originales. euro-star ne devrait pas contenter tout le monde avec TOUS les modèles, mais ils ont au moins l’immense mérite de tenter quelque chose. Et rien que pour ça (bon ok pas que pour ça), j’ai envie de me glisser confortablement dans un froc qui semble être peint par Pollock et qui va me couter la moitié de mon salaire.

Bien ouej.

  – Les images proviennent du Lookbook euro-star , compte environ 149,95 à 209,95€ pour un pantalon