Retour

3 bonnes idées de carrousel (ou pas)

Tu as envie de te lancer dans le projet fort sympathique de monter un carrousel ? Ça tombe bien, voici trois merveilleuses idées de thèmes à copier (ou pas).

Oui, parfois l’équitation te donne l’air bête. Te voila tout endimanché(e) pour bondir par dessus des bouts de bois peints. Ou, portant fièrement une paire de chaussettes fluos pour poser des tasses sur des piquets à la vitesse de la lumière.

Pourtant, sache qu’il y a pire encore.

Le carrousel fait partie de ces activités ludiques que deux types de personnes pratiquent en compétition :

  • Les enfants.
  • Les adultes ayant un sens de l’auto-dérision plus grand que la France et ses DOM-TOM.

Pour les non initiés le principe est simple : il s’agit de dérouler une reprise de dressage en musique, le plus souvent déguisé, le tout accompagné d’autres cavaliers. L’idée est bien entendu d’être synchronisés et de ne pas éventrer ses collègues de spectacles sous prétexte qu’ils ont le sens du rythme d’un orvet desséché par le soleil. En fait, le carrousel c’est du dressage. En général les figures sont réalisées au trot assis, avec classe. Les chevaux ne sont pas du genre a avoir les naseaux frétillants au vent, quoi.

Il faut avouer que préparer le petit spectacle est aussi grisant que le fait de le représenter.

Plutôt ambiance boîte de nuit du coin ou Pirate des Caraïbes ? Des tissus plutôt nobles (pour attirer les lentilles des caméras) ou l’intégrale en toile de jute (à l’épreuve des sabots énervés par quelques drosophiles) ? Les petits devant ? Les grands derrière ? Les queues nattées ? Les frontaux pailletés ? Tant de question de la plus haute importance auxquelles réfléchir en se frottant les mains.

excited

Ça tombe bien. La belle saison revient. Ça sent bon le soleil qui se couche tard, les tubes de l’été et les soldes sur le papier crépon. Les étoiles elles-même s’alignent : c’est sûr, c’est le moment de te lancer.

Viens par là, j’ai plusieurs idées plus ou moins bonnes à te susurrer dans le creux de l’oreille (le tout garanti sans cow-boys ni Mille et Une Nuits) (un peu d’originalité que diable !)

L’inspiration pop-culture

Ce qui est à la mode depuis toujours ce sont les carrousels inspirés de la pop-culture. Essaie de compter le nombre de cosplay de Na’vi vu du bord des carrières depuis la sortie d’Avatar. Je parie que tu n’as pas assez de doigts.

Les séries n’ont jamais marché aussi bien qu’aujourd’hui. Leur qualité est souvent comparable à celle des longs métrages. Elles n’ont jamais eu autant de spectateurs et d’étoiles sur Allociné.

Choisir ce genre de thème peut te ramener des points du jury et décupler ton potentiel sympathie. Ton déguisement de TARDIS aura beau être globalement laid, tu attireras tout de même l’entière admiration des fans de Doctor Who. Sinon, tu as toujours l’option The Walking Dead. Des fringues sales, un peu de cambouis et un fond de ratatouille sur le visage et c’est plié ! Par contre, autant prévenir le public tout le suite : le rythme risque d’être un peu lent.  

zombie

« Aaaaalllezzz, touuuus au paaaaas à mainnnnn droiiite. » 

Pourquoi c’est une bonne idée ? 

  • Parce que si vous n’êtes pas beaucoup, la famille Stark de Game of Thrones devrait faire l’affaire.
  • Parce que ton père a toujours rêvé de faire de la couture : ça tombe bien, les costumes médiévaux risquent de l’occuper un bon paquet de week-end.
  • Parce que, tu peux toujours tabler sur Ponyta pour un carrousel ambiance Pokémon feu.
  • Parce que la pop-culture c’est quand même vachement cool (et que tu as un choix incommensurable : séries, films cultes en passant par les jeux vidéos).

Pourquoi pas trop, en fait ? 

  • Parce que si vous choisissez Star Wars, quelqu’un devra se dévouer pour le costume de Dark Vador (et dire adieu a sa visibilité) (et aux diagonales croisées).
  • Parce que : « Est-ce qu’un déguisement de Walter White est-il vraiment un déguisement ? Où commence la notion d’artifice ? De grimage ? ».
  • Parce que (du coup) pour éviter le non-déguisement jean/chemise, tu peux toujours mettre un unique slip kangourou — et te demander qui est le con qui a inventé le trot assis.

walterwhite

Better call Saul Cristina Cordula. 

Le kamoulox

Parfois il arrive que les moniteurs (ou quelconque autre personne assez folle pour organiser un tel bazar) n’arrivent pas à trouver un compromis avec son équipe. Pas facile de contenter tout le monde quand certains rêvent de doublés dans la longueur en costumes de La Fièvre du Samedi Soir et d’autres de diagonales croisées façon tournoi de chevalier. Le problème, si tu te décides à réaliser un carrousel, c’est qu’il faut trouver un thème qui contentera tout le monde.

Imagine : Laura aimerait recycler sa combinaison de spationaute en polystyrène, Géraldine rêve d’un pas de deux sur la musique des Bronzés et Jérôme, lui, voudrait éviter de devoir porter une jupe en papier crépon. Plusieurs solutions sont possibles : soit Jérôme n’a plus qu’à aller s’inscrire au cour de Horse-Ball du mardi soir, soit chacun doit faire une concession.

C’est ainsi que naissent, en général, les carrousels Kamoulox. Ce genre de spectacle guidé par un fil conducteur aussi épais qu’un cheveux de bébé, où toute piste explorée semble avoir été exploitée pour le meilleur et surtout pour le pire.

Tiens, ça me rappelle un truc.

Jadis, alors que je n’étais qu’une pauvre cavalière sans assiette et surtout ne sachant où se trouvait la frontière du ridicule, j’ai participé a mon premier carrousel officiel. À l’occasion de la fête du club, mes amis à poney et moi-même avions monté avec notre monitrice un chef d’oeuvre tout en chic et synchronisation. Pour faire court, la reprise commençait sur un air de Cendrillon, continuait sur James Bond, faisait un tour du côté de Ghostbusters pour enfin finir par le générique de Capitaine Flam. Côté costume, nous portions de grandes jupes en velours et de petit caracos recouverts d’éblouissantes guirlandes de Noël. Les chevaux, épargnés, n’avaient qu’un tapis blanc.

Kamoulox, donc. 

Pourquoi c’est une bonne idée ?

  • Parce que il y a bien assez de problèmes dans le monde. Pas besoin de rajouter une guerre civile au Poney-Club. Et puis le sang ça fait fuir les clients.
  • Parce que tout le monde peut choisir le costume en fonction de son budget.
  • Parce que si les cavaliers ont moins de dix ans, il y aura toujours de la foule sur le bord de la piste pour acclamer.
  • Parce que même quinze ans après, on s’en souvient.

Pourquoi pas trop, en fait ? 

  • Parce que, décidément, Hanz Zimmer et Beyoncé ne font pas bon ménage.
  • Parce qu’au bout d’un moment tu ne peux pas commander un menu Big mac ET un Croque McDo. Je sais c’est déchirant, mais il faut choisir.
  • Parce que personne n’a envie de goûter à une belle fêlure de la rétine (et aux acouphènes à vie).

Le régressif-positif

Cette nouvelle idée de thème pour un carrousel est sans doute celle qui remportera le plus vif succès auprès de tes spectateurs.

S’il y a bien un point sensible chez n’importe qui, c’est bien son enfance. Ce que tu fais ou aimes étant petit-e fait partie de toi pour toujours, est gravé au plus profond de ta chair. C’est un bout de ton âme.

tokiohtelOui. 

Que ce soit ton dessin-animé préféré, un bouquin ou carrément une époque, tout est bon à prendre pour une inspiration maximale. Tu peux par exemple partir sur les années 90 : ambiance résilles fluos, couettes et Spice Girls. Tout semble parfait pour un carrousel réussi ! Tu as la musique rythmée, les costumes colorés et la bonne ambiance assurée.

Pour le coup, tu peux ressusciter des titres d’outre tombe, saluer en jetant des pogs sur le public, lâcher les rênes et te lancer dans la choré’ de Las Ketchup.

Bref, fais-toi plaisir.

Pourquoi c’est une bonne idée ?

  • Parce que le charme des carrousels c’est aussi (et surtout) l’élégance du kitsch assumé.
  • Parce que tu vas pouvoir adapter le thème a l’âge du jury — ce qui rapportera forcément des points à ton équipe.
  • Parce que JE SAIS que tu rêves de dérouler ta reprise du galop 7 sur le générique de Denver, le dernier dinosaure (qui au passage, est parfaite pour le trot enlevé).

 Pourquoi pas trop, en fait ?

  • Parce que dans la même équipe, tout le monde n’a pas forcément les même références.
  • Parce que les chevaux ne sont pas connus pour apprécier le rose fluo. Tu devras monter sur Noisette à tes risques et périls, prier un peu et embaucher au moins deux personnes pour te la tenir au montoir. May the force be with you.

Alors, fin prêt-e à éblouir l’assemblée avec tes figures de style ?