Retour

JE VAIS AVOIR UN NOUVEAU TRAVAIL ! (et il risque de t’intéresser) (enfin peut être)

Aujourd’hui je te parle un peu de mes fesses. Non voyons, c’est une expression, t’emballe pas.

Ok j’avoue, mon titre fait un peu pute à clic mais en même temps pas facile de teaser pour un truc qui ne te concerne pas directement. Donc bon, voilà, si tu es là c’est que j’ai réussi mon coup. Sache que je t’aime un peu plus que les autres et que je t’embrasse tendrement sur la joue gauche.

Bref.

Après deux ans de bons et loyaux services pour madmoiZelle.com, mon CDD va se terminer. Je dois donc déployer mes ailes… fly Sortir du nid… letitgo Prendre mes affaires… cha Dire au revoir à mes collègues dans le calme et la retenue… sad Puis sortir en beauté… patrick Et dire bonjour aux joies de l’auto-entreprenariat. entreprise

Merci à Florence d’Ekitado sans qui je me serais coupé les veines avec la paperasse. 

madmoiZelle, c’était trop bien. J’ai pu écrire sur ce qui me plaisait, j’ai eu l’occasion de fouler des tapis rouges (ok, y’avait encore le plastique dessus), de créer les Street Tattoos, faire des tuto coiffures, peaufiner mon style, rencontrer des gens très intéressants et surtout, savoir ce que je veux faire ou ne pas faire de ma vie.

Mais voilà, madmoiZelle est un tremplin et pas un endroit où on se planque pour la vie (même si c’est chaud et douillet). Je vais donc créer ma mini-boîte et commencer à écrire pour d’autres médias (bien que tu risques de me voir sur le site qui-n’est-pas-celui-que-vous-croyez encore assez souvent).

C’est là que ça devient (encore plus) intéressant car… mon nouveau big boss ne t’est pas inconnu (enfin, si tu vis dans un bunker, je sais pas).

Laisse moi te le donner en mille : mon premier est le petit nom du soleil au pays basque. Mon deuxième est une marque de magasins discount.

Alors tu l’as ?

Ok, le temps est écoulé.

Je vais bientôt travailler pour le web chez Equidia ! horse

 La fête ! 

Quelques jours dans la semaine et quelques week-end par mois, je serais en renfort Community Manager (je ferais des blagues sur Facebook, Twitter et Instagram) (mais pas trop quand même) (on s’calme) et je ferais aussi de la rédaction.

Voilà, je suis sur un petit nuage où on monte les chevaux à cru sans tanguer, les bras en l’air en chantant du Britney Spears. À part ça j’ai aussi très peur, parce que bon, Equidia ça pèse un peu quand même.

Souhaite moi bonne chance, je risque de voir Patrice à moins de dix mètre et je ne suis pas sûre que mon coeur tiendra.

PS : si vous voulez me faire travailler aussi (je vous vouvoie parce que vous devez être très important(e)), vous pouvez m’écrire à amelie.mouronval@gmail.com ou dans le formulaire « contact » du blog. Bisous.