Retour

Un cheval à bascule géant : le rêve en pleine station de ski

En ce moment, un cheval à bascule géant est installé quelque part pas loin d’ici. Et ça, c’est sans doute la chose la plus merveilleuse de l’univers.

Petite, mon rêve ultime était de posséder un cheval à bascule. Mes parents, ces infâmes tortionnaires, me l’avaient toujours interdit sous prétexte que, déjà, ça coûtait une blinde, et qu’en plus, je faisais du poney tous les mercredi. Posséder un équidé à la crinière en fibre acrylique pas capable de faire un seul pas en avant aurait été, je le conçois désormais, complètement con. Mais qu’importe, je voulais ce cheval à bascule plus encore qu’un bain de Nutella en rentrant de l’école.

Mes parents ont tenu bon. Je ne l’ai jamais eu.

Voici pourquoi j’ai tendance à m’émouvoir devant une vidéo DU PLUS GROS CHEVAL À BASCULE DU MONDE. EN VRAI ! SUR LEQUEL ON PEUT MONTER ! ET SE BALANCER ! ET CRACHER SUR LES RAGEUX EN SECOUANT BIEN HAUT SON CHAPEAU DE COWBOY ! Mon dieu.

[vimeo 136941431 w=620 h=349]

URBAN RODEO – Happy Ctiy Lab from Happy City Lab on Vimeo.

Cette installation a été mise en place par Happy City Lab, une agence spécialisée dans l’événementiel et la création d’installations ludiques et artistiques. Le projet Urban Rodeo est un cheval en bois de plus de quatre mètres de haut et cinq mètres de long sur lequel se balancer te rappellera peut-être un fameux bateau pirate (moi je pense à celui de Nigloland). Cet aménagement, mi-oeuvre d’art mi-catalogue Toys “R” Us pour adulte, a été mise en place dans le cadre du Vision Art Festival dans la station des Alpes Suisse, Crans Montana. Il sera installé sur la place du Prado jusqu’au 30 août.

Laissez moi y aller. Merci.

giphy (3)

À lire aussi :

bannierewtf