Retour

Le filet ultra confort Rambo Micklem par Horseware (en vidéo)

Ton cheval passe son temps à secouer la tête alors qu’aucune mouche n’ère dans les parages ? Il est peut-être temps d’investir chez Horseware ! Place au (crash) test du filet Rambo Micklem !

Rock, comme la plupart des chevaux de sang, a toujours été très sensible. Il ne supporte pas qu’un insecte vole à moins de trois centimètres de son postérieur, se blesse si son matériel n’est pas rembourré et est capable de foncer dans le pare-botte comme un poulain de deux ans et demi si un bruit ne lui plaît pas. De ce fait, il déteste mettre son filet. Sur l’échelle de la pénibilité, ce moment se trouve en général entre un truc coincé sous l’ongle et une constipation prolongée. Sérieusement.

S’il est attaché, il faut d’abord lui mettre le licol en collier (et prier pour qu’il ne s’étrangle pas avec) (en s’arrachant une oreille au passage). Une fois les rênes passées autour de l’encolure, il lève la tête si haut que mes deux pieds ont déjà quitté le sol. Alors que je suis en demi-apesanteur, il faut alors lui mettre le mors (qu’il accepte facilement) puis régler la sous gorge… et attendre que le spectacle se termine. Car, en effet, Rock met un petit moment à mettre tout en place. Il montre ses dents, souffle comme une otarie sortie de l’eau, sort sa langue et lui fait danser le flamenco. Dommage que ce genre de performance ne soit saluée par aucun jury, Rock excelle en danse de salon.

minion

« Langue à gauche, langue à droite, langue en haut, langue en bas. »

Une fois que le ballet est terminé, je peux fermer la muserolle (en faisant bien attention de ne pas trop serrer) et partir faire des entrechats dans la carrière. En selle, il se défend parfois en secouant la tête et en sortant sa langue. Pourtant, il voit le dentiste tous les ans et n’a aucun problème particulier. Je me suis toujours demandé comment l’aider à vaincre ce comportement (qu’il a depuis qu’il est poulain). Le filet ne lui convient-il pas ? Est-ce le mors ? Mérite-t-il un Oscar ?

Un jour, je suis tombé sur une vidéo postée par un de mes contacts sur Facebook. Celle-ci vantait les mérites d’un filet super-innovant, créé pour respecter le plus possible la morphologie du cheval en lui apportant un maximum de confort. Le Rambo Micklem, je l’avais déjà vu sur des salons (car, tu n’es pas sans savoir qu’Horseware est une marque que j’apprécie beaucoup, autant pour leur communication que la qualité des produits), mais je ne l’avais jamais eu dans les mains.

Il était temps d’y remédier ! *enfile sa cape et ses lunettes de scientifique*

Ça ressemble à quoi ?

Quand Horseware m’a proposé de le tester, j’ai tout de suite pensé que ce filet était peut-être la solution pour Rock. Imaginé par le coach international William Micklem, le « Rambo Micklem » existe en plusieurs modèles. Il y a tout d’abord l’« Original Competition » (celui que j’ai testé), il s’agit d’un filet, utilisable comme tel ou comme bitless (également en finition « Delux » avec des surpiqures et « Diamante » avec des strass sur le frontal).

Mais, la gamme s’est surtout fait connaître grâce à son modèle « Multibridle ». Celui-ci permet plusieurs utilisations car il peut servir de filet, de caveçon, mais est aussi livré avec des accessoires qui lui permettent d’être transformé en side-pull à l’action plus ou moins forte.

micklem

Original (172,90€), Delux (189,90€), Diamante (199,90€) et Multibride (199,90€) – disponible en noir et brun 

Quelle est la différence avec un filet normal ?

Le filet Rambo Micklem est, selon Horseware, le seul a avoir été pensé de l’intérieur. Monsieur Micklem s’est basé sur le crâne du cheval, ses nerfs et ses os sensibles pour créer la gamme. Les principales différences avec un filet classique sont :

  • Une muserolle avec le même effet qu’une combinée mais sans le noseband qui peut comprimer les naseaux et les nerf faciaux. C’est pour ça que certains chevaux se grattent frénétiquement la tête sur les antérieurs après le travail !
  • Une sous-gorge et une muserolle « en diagonales » qui permettent de dégager les molaires et les tissus sensibles de la bouche. Passer sa vie à avoir des aphtes, c’est pas cool.
  • Des montants un peu plus bas, pour ne pas passer sur l’apophyse zygomatique.
  • De petits « clips » à ajouter pour éviter que le mors appuie trop sur les barres et la langue.
  • Comme de plus en plus de filet, une têtière anatomique et faite d’un seul tenant (sans courroie de sous-gorge qui passe en dessous) pour limiter la pression.

Le concept du Rambo Micklem a remporté le BETA International Innovation Awards en… 2008 ! Il était temps !

Mon avis de crash-testeuse professionnelle

Ce filet a été tout de suite un petit miracle dans la vie de Rock. Sérieusement, il n’a jamais rechigné à le mettre, et, une fois bien en place, il ne passe plus son temps à faire gigoter sa langue quand l’exercice ne lui plaît pas. Il semble beaucoup plus fixe et, magie, je ne l’ai jamais senti autant pousser sur son mors et tendre son dos au galop. Depuis, je l’utilise tous les jours pour faire du plat, en promenade, mais aussi en CSO à la maison. Entre temps, j’ai aussi changé son mors : le combo semble être super-efficace. Propriétaire d’un cheval sensible, je ne peux que te conseiller de foncer ! 

Les “+” :
  • Une réelle recherche pour l’amélioration du bien-être dans le travail
  • Plusieurs modèles en fonction de l’utilisation souhaitée
  • Plus besoin de chercher partout son noseband en fuite
  • C’est un filet très léger ! Avec un mors en résine il ne pèse quasiment rien !
  • Clips pour la langue optionnels (en double et attachés à un joli porte-clé pour ne pas les perdre)
  • Cuirs souples dès le début et plutôt solides (vidéo tournée après plusieurs séances de grattage sur mur en pierre)
  • Vendu avec une fiche explicative bien pensée et un deuxième jeu de pièces en cuir pour attacher le mors.
Les “-” : 
  • Pas adapté pour tous les mors (le releveur, par exemple)
  • Pas de « merveille » ni d’effets très visibles avec un cheval plus routiné à son filet classique (mais, lui sait si il se sent bien !)
  • Un design particulier, qui ressemble un peu à un licol. On aime… ou on n’aime pas !
  • Son prix, qui reste assez élevé pour les budgets moyens (à partir de 172,90€, sans rênes)
Découvre la gamme Rambo Micklem sur Horseware by Horsemania et sur leur chaîne Youtube !

[imagebox maintitle= »Tous nos articles sur Horseware  » subtitle= »Clique ici !  » image= »http://www.georgettemag.com/wp-content/uploads/2015/06/ionic-horseware-test.jpg » color= »white » space= »60″ link= »http://www.georgettemag.com/?s=horseware »]