[Rencontre] Elise Genest – la sensibilité à bout de pinceau

Aujourd’hui j’ai traversé l’Atlantique (en wifi) pour rencontrer l’adorable Elise Genest, jeune artiste peintre et photographe québécoise de 26 ans qui a gentiment accepté de répondre à quelques questions pour notre Georgette nationale.

  • Vous êtes à la fois peintre et photographe, comment faites vous pour gérer les deux activités en même temps ? Avez vous une préférence entre l’une et l’autre ?

Je suis à la fois peintre et photographe, en effet ! Mais je ne fais pas de photo professionnellement,
c’est-à-dire que je ne cherche pas à vendre mes photos. Je faisais les deux étant enfant – j’avais
toujours un appareil photo au cou, et je dessinais sans arrêt. Les chevaux étaient toujours mon sujet !

Je n’ai pas de préférence car les deux sont en symbiose: la photo inspire mes tableaux. Parfois, je
deviens fatiguée de peindre et je pars faire de la photo. Ces images capturées inspireront les toiles
à venir. Je possède plusieurs centaines de milliers de photos de chevaux que j’ai capturé au fil des
années.

De ces photos, un faible pourcentage servira comme référence pour mes toiles. Certaines
d’entre elles sont tellement belles comme elles sont que je ne les peindrai jamais, car je ne pourrai
pas faire mieux.

  • Quels sont vos meilleurs souvenirs d’’artiste ?

Meilleurs souvenirs d’artiste… difficile à dire ! Ma première visite dans une ferme d’élevage de Pure
Race Espagnole, où j’ai fait mon premier shooting photo de ce type (qui allait influencer
grandement mon travail). Le jour où Cavalia m’a appelé car ils voulaient des tableaux pour exposer
dans leur salle VIP… La vente aux enchères du Stampede de Calgary où ma toile s’est vendue trois
fois son prix ! Ou encore, Photographier le KUR de Fuego au World Equestrian Games en 2006. Je pleurais en photographiant ce cheval !

Quels sont vos moments préférés dans le processus de création ?

Chaque fois où je peins une toile et je suis émerveillée par ce qui vient de se produire. Chaque fois
où je photographie un cheval tellement extraordinaire que j’en tremble.

Avez vous d’autres activités professionnelles en dehors de la peinture / photo ?

Non, je n’ai pas d’autres activités professionnelles en dehors de mon art ! Cela fait 10 ans que je n’ai
travaillé pour personne d’autre. Et mon mari travaille pour moi depuis 5 ans ! Il fait tout le
travail qui me permet d’être plus efficace lors de mes créations.

Avez vous des projets à venir ?

Plus de voyages, de nouvelles expositions. J’aimerais prendre des vacances aussi, m’octroyer une pause de quelques mois afin de mieux recommencer. J’ai peut-être un projet de livre… À suivre !

Êtes vous également cavalière ?

Je suis cavalière — pas la meilleure ! j’ai grandi sur une ferme d’élevage, nous avions plusieurs
naissances chaque année, j’ai aussi donné des cours d’équitation pendant un certain temps.

Maintenant j’ai mon cheval, ma fille a son poney et c’est notre activité mère-fille. Mon cheval est
ma thérapie. J’ai besoin de côtoyer un cheval en qui j’ai confiance… et j’ai trouvé ce cheval en
Lancelot ! Il me fait un bien énorme.

Pour finir, quels conseils donneriez vous aux jeunes qui aimeraient se lancer dans cette profession ?

Il faut vraiment écouter sa voix intérieure, celle qui fait qu’on est unique. Créer son propre chemin,
inventer son art avec un assemblage de ce qui nous rend vivant. Car on ne peut créer du vrai, du
beau, de l’unique que si on écoute notre âme — il faut écouter notre coeur, car lui seul sait qui on doit
être.

Si tu veux suivre Elise ou que tu verais bien un de ses tableaux au dessus de ton lit, retrouve la sur son site et sur sa page facebook.

Written By

Graphiste de la journée et cavalière du soir, je ne lâche mon Illustrator que pour les rênes de mon grand benêt de cheval au caractère de labrador. Mes autres passions sont les pizzas chèvre-miel, les chaussettes en pilou et l’Art avec des crinières dedans. Les trois sont compatibles mais avec Georgette, on se limite à la 3ème. Pour l’instant.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *