Retour

[Test] Cambox ISI2, la mini-caméra embarquée spéciale cavaliers !

La Cambox, première caméra embarquée pour l’équitation, revient avec une nouvelle version HD, la Cambox ISI2, histoire de ne jamais oublier tes plus beaux parcours (et tes jolis fails).

Tu en as marre de t’entendre répéter que « Oui pour la course de Monster Trucks; mais le poney, c’est pas un sport les gars » ? Tu aimerais partager ta propre vision des choses avec ceux qui savent… et les autres aussi ? Garder le souvenir d’un parcours particulier, comme si tu vivais ce moment encore et encore ? Genre, la fois où tu as goûté l’eau du gué de manière tout à fait inopinée et furtive (sauf pour le photographe officiel).

Depuis longtemps, je cherchais à filmer mes séances, mes belles promenades sous le soleil couchant du mois de mai et mes exploits en concours d’un point de vue différent. Le copain avec la caméra au bord de la carrière, mains tremblantes et te perdant du 3 au 6, c’est sympa… Mais un peu comme une attaque trempette dans les hautes herbes : pas toujours très efficace.

C’est sympa, mais bof.

Je voulais retrouver la sensation d’être à cheval et donner envie aux gens de faire un baptême sur mon poney sans avoir à poser une fesse dessus. J’ai alors testé la GoPro de mon frère mais sa position sur le torse m’a donné pour seul résultat un court-métrage à la gloire de la crinière de ma fidèle monture. Niveau sécu, c’était pas ça non plus. Car n’importe quelle protection de dos n’empêcherait pas la caméra de s’enfoncer sauvagement dans mon thorax en cas de plat ventre. Sur le casque, même constat : je filmais les étoiles et la position de la caméra était tout aussi dangereuse. Bref, à part tenir la caméra à la main je n’avais pas vraiment de solution.

C’est là que, Ô miracle, j’ai pris connaissance de la Cambox Isis, premier modèle de caméra embarquée spécialement imaginée pour l’équitation. J’ai d’ailleurs eu la chance de tester sa toute dernière version : la Cambox ISI2 (en HD s’il vous plait).

La Cambox ISI2, c’est une caméra ultra-légère (seulement 38 grammes pour 15mm d’épaisseur), à fixer sous la visière de la bombe grâce à un système de Velcro super simple. Elle est également articulée, afin de s’adapter à toutes les bombes mais aussi aux chapeaux de dressage ou encore aux casquettes et toques en tissus.

Elle a été imaginée dans un soucis de qualité, mais aussi (et surtout) de sécurité ! La caméra a été conçue pour éviter le système de fixation sur la calotte du casque et préserver ainsi toutes ses fonctions. Ce serait bête de finir transformé-e en ratatouille pour une jolie vidéo à montrer aux grands-parents. L’articulation de la caméra permet également de s’adapter à la déformation de la visière en cas de chute.

Une fois en place, il te suffit de l’allumer grâce au gros bouton qui sert à tout. Après avoir bien vérifié que la LED clignote (ce qui signifie que la Cambox enregistre), c’est parti ! Son placement au niveau de ton regard, entre les yeux donne un rendu super-réaliste et vraiment sympa. C’est un peu comme si tu y étais (même après) quoi.

LE TEST — Alors, la Cambox ISI2 ça donne quoi ?

J’ai reçu ma Cambox ISI2 avec l’option finition rose + une carte Micro SD (et son adaptateur pour décharger sur l’ordinateur) 8Go. Sache que tu peux aussi la choisir en rouge, jaune, bleu, vert, etc… Et même en noir. J’ai également bénéficié de l’option gravure personnalisable, pour 25€ supplémentaires, (parfaite pour un cadeau ou si tu as peur de la confondre avec celle de ta voisine de casier dans la sellerie). La boîte contient une notice, un système de fixation et un chargeur USB avec adaptateur secteur.

cambox1

Après avoir rechargé la caméra toute la nuit et lu deux ou trois fois la notice, j’étais enfin prête à tester la Cambox dans son milieu naturel : au centre équestre ! Pas de bol, le temps de Lorraine n’est pas des plus radieux en ce moment. J’ai quand même trouvé quelques heures où il ne pleuvait pas des torrents de pluie acide pour tester la caméra.

La fixation sur la bombe est très simple : il suffit de placer la partie autocollante de l’attache sur la visière de la bombe (elle reste ensuite collée dessus, mais c’est très discret et absolument pas gênant). Une fois bien mise en place, la caméra se fixe sur le scratch (et est donc super facile à retirer).

cambox2

L’objectif peut être utilisé dans trois positions différentes (haute, milieu, bas). J’ai choisi la position basse, qui donne un peu l’impression que je regarde par terre (même si l’angle de prise de vue est tout de même assez réaliste). La prochaine fois j’essaierai de la positionner un peu plus haut.

Une fois à cheval, il suffit d’appuyer environ trois secondes sur le bouton pour mettre la Cambox ISI2 en route. Dès que la LED bleue clignote : ça filme ! Il suffit d’appuyer une fois pour stopper l’enregistrement, puis longtemps pour l’éteindre. Bonne nouvelle si tu es un peu myope : toutes tes actions sont signifiées par un petit « bip ».

cambox3

En promenade, comme en CSO, j’ai parfaitement pu l’éteindre, l’allumer en quelques secondes (même avec un poney frétillant du croupion et un cheval chaud bouillant à l’idée de repartir sur le prochain oxer). La caméra est vraiment super légère et n’a pas fait bouger ma bombe une seule seconde (même à quatre-pattes sur l’encolure pour éviter les branches basses).

Une fois la séance terminé, il m’a suffit de mettre la carte MicroSD dans l’adaptateur, puis de récupérer mes vidéos (au format .AVI) comme d’habitude. Le résultat est en HD (720p) et les couleurs plutôt bien restituées. Au niveau du son, sa proximité avec le visage permet de capter le moindre claquement de langue ou souffle un peu court devant l’obstacle. Comme je parle beaucoup à cheval (et souvent très fort), l’enregistrement avait tendance à saturer un poil.

Après avoir visionné les rushes tournés, je me suis rendu compte de choses que je n’avais jamais vraiment remarqué (comme le fait que je lance mes yeux à gauche sur les sauts).

centimes

En plus d’être une super façon de garder des souvenir, la Cambox ISI2 est un vrai bon outil pour analyser ses parcours, ses qualités (quel beau regard lointain) et ses défauts (un obstacle de plus et c’était le décès par manque d’oxygène) !

Pour résumer

Les « + » :

  • Son poids, qui ne fais pas bouger la bombe d’un poil, même en cas de georgette imprévue.
  • Sa simplicité d’utilisation : un seul bouton pour tout faire, même avec une paire de gants.
  • Sa petite LED placée juste au dessus de ton regard pour vérifier rapidement (et sans la retirer) si la caméra fonctionne bien.
  • Elle ne gêne pas la vision et se fait très discrète une fois portée
  • La personnalisation est largement mise en avant avec un choix important de couleur, des collections spéciales et l’option gravure
  • Tu as plusieurs bombes ? Pas de soucis, il est tout à fait possible d’acheter des fixations supplémentaires via la boutique en ligne ou les revendeurs Cambox.
  • La qualité HD (720p) et le grand angle (pour un si petit objectif) ! Sérieux, c’est fou !
  • Acheter la Cambox, c’est soutenir une entreprise française super innovante. La Cambox ISI2 est en grande partie réalisée grâce à l’impression 3D ! (clique ici pour en savoir plus)
  • Son prix (à partir de 250€) ! Plutôt très abordable comparé au matériel équestre en général, et aux objets technologiques et connectés en général.

Les « – »

  • La finition colorée a un peu tendance à faire loucher vers le haut. Mais je pense que c’est une question d’habitude. D’ailleurs, en plein action… On n’y pense plus vraiment ! Si tu as vraiment peur d’être gêné-e, choisis une couleur sombre.
  • Un poil difficile à manipuler si tu n’as pas d’ongles (comme moi) et pas d’objet pointus pour l’ouvrir/retirer la carte mémoire.
  • Aucun témoin ne t’indique la niveau de batterie.

Depuis trois mois ta grand-mère t’appelle tous les mercredi soirs pour savoir ce que tu souhaites recevoir au pied du sapin ? La Cambox ISI2 (nouvelle génération) est disponible via le shop en ligne de la marque et chez ses revendeurs