5 situations de cavaliers dans lesquelles il vaut mieux avoir de la chance

À cheval on dit souvent qu’en cas de problème, la faute vient à 99% du cavalier. Oui mais parfois, sans un sabot de chance… c’est la cata’ !

Comme disait Berlioz, « La chance d’avoir du talent ne suffit pas ; il faut encore le talent d’avoir de la chance ».  Cette citation marche dans plusieurs situations, à partir du moment où on porte un pantalon moulant et ses chaussettes par-dessus.

L’équitation est un sport d’équipe, l’un n’est rien sans l’autre. Furioso ne cure pas ses pieds tout seul et il est encore interdit de dérouler son Amateur 3 Imposée B à pied (et sans bride). Un barre qui tremble, un coup de vent dans les chandeliers ou une erreur de montoir : il est temps de mettre un cierge dans ton boxe !

Voici 5 situations dans laquelle la chance peut te sauver la peau des fesses :

1. Quand tu es entre deux foulées

Classique mais dévastateur. Te voilà face à l’entrée du triple, ton cheval est dans le bon galop, tu es sans faute et tu n’as même pas bafouillé en donnant ton numéro de dossard à la porte. Ça s’annonce bien. Tu entends déjà la Marseillaise dans tes oreilles et le poids de la coupe dans tes mains.

Oui, sauf que voilà. Tu es devant l’entrée du triple et la foulée n’est pas évidente. Impossible de compter. L’obstacle se rapproche et tu sens qu’il va falloir prendre une décision. Il arrive. Ton cheval tourne ses oreilles vers toi. Désespoir. Une goutte de sueur ruisselle de ta Samshield. Tu serres les jambes, tends tes rênes et fermes les yeux en priant pour ne pas voir ta dernière profil-pic Facebook dans la rubrique nécrologique du lendemain.

Preum’s sur la veste. 

Taux de chance qu’il te faudra pour survivre : 70%

2. Quand tu ouvres le fichier « horaires » du concours

FFE Club SIF / Compet’ > « The Ring » 

Il y a deux type de structures organisatrices de concours :

  • les sympas
  • les fourbes

La première donnera, avant de connaître le nombres de partants, l’ordre des épreuves et pourquoi pas des horaires approximatives. La deuxième attendra le dernier moment et te fera prier jusqu’à ton dernier souffle (celui où tu ouvres le PDF, les mains tremblantes, pour voir que tu passes premier partant à 7h30, puis à 18h pour ta deuxième épreuve).

Taux de chance qu’il te faudra pour survivre : 30%

3. Quand tu fais naître un poulain

 

« Estimé à 1m75 tu avais dis ? »

Alors oui, il y a les gênes, le choix du père, de la mère, les antécédents. Certes, si tu as bien réfléchis à tout, le risque de te retrouver avec une machine de guerre est limité. N’empêche, il est toujours possible de ressembler à un chameaux quand ses parents sont des champions de Grand Prix. #GrosFlippe

Taux de chance qu’il te faudra pour survivre : 50%

4. Quand tu dis au moniteur « on fait ce que tu veux la semaine pro’ »

Déjà, laisse moi bien te poser une question : AS-TU PERDU L’ESPRIT ? ES-TU MALADE ? AS-TU PRIS TES MÉDOCS ? Personne, Ô grand jamais, ne répond : « Oh bin comme tu veux » à un moniteur qui demande à ses cavaliers de choisir le thème de la prochaine séance.

Après, on se retrouve avec une reprise à demi-décédée, se malaxant mutuellement les cuisses auprès du feu du Club House. Et interdiction de se plaindre en plus. Vous êtes fous, tous. Wow.

Taux de chance qu’il te faudra pour survivre : 90%

5. Quand la barre du haut est une palanque blanche

Désolé, personne ne peux rien faire pour toi. Bravo, ton parcours était propre. Merci, à la prochaine fois.

Taux de chance qu’il te faudra pour survivre : 100%

Pour toi, c’est quoi les moments à cheval où un petit coup de chance ne ferait pas de mal ?

À lire aussi :

Written By

Cavalière du dimanche (et du samedi) l’univers du cheval me fascine plus qu’une part de cheesecake. Heureuse propriétaire d’un troupeau de trois équidés, ils me servent de laboratoire de recherche pour des écrits très sérieux (non) et transpirants de swag (oui). Dans la vie je tape du clavier en tant que Journaliste Freelance & Grand Manitou de Georgette Mag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *