Retour

Finale Coupe du Monde à Omaha : un bilan de rêve !

Huit jours après la fermeture des portes de la finale de Coupe du monde d’Omaha, aux États-Unis, l’heure est au bilan. Cavaliers, médias et spectateurs ont tous grandement loué cette édition, qualifiée de l’une des meilleures finales de ces dernières années.

« Omaha a montré ce qu’une finale de Coupe du monde de nouveau standard devrait être », a déclaré Sabrina Ibañez, Secrétaire Générale de la Fédération Équestre Internationale !

Environ 52 000 spectateurs se sont rendus à cette édition, dont Bill Gates. Tous ont pu assister à deux sacres, ceux de deux légendes du sport.

Il s’est passé quoi en Dressage ?

© FEI (Cara Grimshaw)

Pour le dressage, Isabell Werth, cavalière la plus médaillée des Jeux olympiques, était évidemment attendue avec Weihegold OLD, avec qui elle avait raflé deux médailles à Rio. L’Allemande prouve sa suprématie en remportant sa deuxième finale de Coupe du monde. Il faut dire que ses 90.700% dans la Reprise Libre en Musique avait de quoi convaincre les juges. Elle n’a pas caché sa joie lors de la remise des prix, arrosant copieusement de champagne sa dauphine américaine, deuxième avec Verdades (85.307%), et le Britannique Carl Hester, qui a pris la troisième place avec Nip Tuck (83.757%).

… Et en CSO ?

© Noelle Floyd

Côté saut d’obstacles, le trophée est revenu à McLain Ward. Devant son public de 7 860 personnes, l’Américain a décroché sa première finale sur l’exceptionnelle HH Azur, qui n’a pas effleuré une barre du championnat. Bien décidé, après seize tentatives, à accrocher sa première finale de la Coupe du monde, l’Américain n’a pas tremblé sur son excellente HH Azur. « Dire que cette semaine a été l’une des meilleures de ma vie serait la sous-estimer », a-t-il confié. « Remporter une finale de Coupe du monde a toujours été un objectif, mais cela aurait été difficile d’imaginer un meilleur scénario que celui-là ! Cela a été la meilleure finale que je n’ai jamais vue. Gagner ici, et célébrer cela avec tout ce monde, cela faisait partie de mes rêves les plus fous ! ».

En plus d’un sport de haute volée, le divertissement offert à Omaha a ravi tous les spectateurs. Lisa Roskens, à la tête du comité d’organisation, s’est réjouie du succès de cette édition. « Depuis le début, le but était d’amener les sports équestres dans cette région du Middle Ouest, afin de donner aux gens la chance de voir les plus grands cavaliers du circuit. Je pense que tous ceux qui étaient à Omaha vont être inspirés de voir ce que notre sport peut être. Merci à tout le monde d’avoir rendu ce rêve réalité ! »