Retour

Zoom sur Megasus HorseRunners : les Nike pour poney !

Vous ne jurez que par les sneakers ? Et si je vous dis que la nouveauté équine c’est les baskets pour les chevaux !

Votre compagnon peut maintenant choisir entre la paire basic (le fer à cheval) ou la nouvelle paire tendance : HorseRunners. Ce tout nouveau projet est mené par la startup autrichienne Megasus, décidée à révolutionner le système de chaussant pour chevaux.

Le fer à cheval, il faut bien se le dire, est une ancienne invention qui n’a pas beaucoup évolué depuis sa création. Le premier prototype d’un fer à cheval remonte à l’époque Romaine. Les Romains avaient déjà compris que les sabots des chevaux étaient primordiaux pour la locomotion de l’animal (pas si fou ces Romains). Pourtant, le fer à cheval d’aujourd’hui apparaît en Europe à la fin du IXème siècle ! Il est l’heure d’innover !

J’espère que je ne vous apprends rien mais chaque année de nombreux chevaux meurent à cause de problème de locomotion, jambes et sabots. C’est ce triste constat qui a poussé l’initiateur du projet, Charly Forstne, à lancer ce projet un peu fou : une « chaussure » dynamique qui s’adapte au terrain comme une basket ! 

Mais alors comment ça fonctionne ?

Assez de cours d’Histoire ! Les HorseRunners sont complètement amovibles et c’est ce principe qui est révolutionnaire.

Des grips autocollants sont fixés directement sur le sabot du cheval. Lorsque vous en avez besoin, vous venez positionner les sandales sur le pied du cheval et vous les fixez à l’aide des attaches rapides.

Si vous n’avez plus besoins des chaussures parce que votre cheval est au box ou au pré, vous pouvez retirer les attaches et la sandale. Ensuite vous mettez les protections sur les grips autocollants.
Mais parce qu’une vidéo vaut bien mieux qu’une longue explication :

Plusieurs tailles sont disponibles. Cela va de 82-91 à 162-171 mm. Les baskets sont adaptables au niveau de l’éponge (en haut de la fourchette) et du quartier (parties latérales).

Les avantages sont multiples

Déjà, le fait que la chaussure soit amovible est un point positive car cela permet de la retirer lorsqu’elle n’est pas utile.

De plus, aucune contrainte permanente n’est exercée sur le pied du cheval. Cela favorise la croissance saine du sabot et permet d’éviter les effets négatifs sur le long terme provoqués par des systèmes fixes.

Les HorseRunners épousent les mouvements naturels du cheval sur tous types de terrain.

Beaucoup de questions restent encore sans réponse : est-ce que le système de fixation est à la hauteur ? Doit-on ajuster les chaussures avec la pousse de la corne ?

Cependant, ce système est très prometteur et je pense qu’il représente le futur pour les chaussants équins ! Peut-être qu’un jour on pourra les adapter en fonction du temps qu’il fait (et éviter les spartiates quand il pleut).

Les HorseRunners ont une durée de vie de 3 à 6 mois selon votre usage. Le prix est de 119€ pour une paire de deux chaussants et de 238€ pour quatre chaussants. La commercialisation commence en août 2017 mais vous pouvez déjà pré-commander les HorseRunners sur le site internet !