[Rencontre] Les deux soeurs passionnées à l’origine de la chaîne Youtube « Ânes Victoires » !

Aujourd’hui, on file bras dessus bras dessous à la rencontre des Youtubeuses « ÂNES VICTOIRES ». Et les deux frangines fondatrices de la chaine s’appellent, je te le donne en mille…roulements de tambour… Anne et Victoire, BAAAAM !

Leur chaine fait un véritable carton auprès des foufous d’ânes (tu le vois le rapport avec Anes Victoires ? !) Mais pas que ! Avec leurs aventures quotidiennes, les sistas et leurs ânesses convertissent même les plus réfractaires aux canassons à grandes oreilles : pas étonnant que plus de 16 000 abonnés les suivent sur les réseaux sociaux. Une belle communauté de F’ânes s’est formée autour d’elles et de leurs ânesse Pépita et Gribouille.

Anne (la brune), 25 ans, est propriétaire depuis 2003 de Gribouille, ânesse ONC typée âne Normand de 16 ans, qui toise 1m35. Victoire (la blonde), 26 ans, est propriétaire depuis 2003 de Pépita, ânesse du Cotentin de 13 ans, qui toise 1m05.

Allez viens, entre dans le monde merveilleux des petits bourricots trop rigolos !

  • Pouvez vous me parler de votre chaine ÂNES VICTOIRES ?

Nous avons commencé à publier des vidéos en 2014, car d’aussi loin que nous pratiquons l’équitation avec nos ânesses, autour de nous tout n’a jamais été que moqueries et incompréhension.

Alors un jour nous en avons eu assez, et nous avons décidé de filmer une de nos séances de saut d’obstacle, et de la poster sur YouTube. Nos abonnés étaient évidemment majoritairement des propriétaires et des passionnés d’ânes, et puis au fur et à mesure notre communauté s’est agrandie et nous avons été reconnue aussi par les « cavaliers cheval », ce qui est pour nous une très, TRÈS belle victoire.

Notre communauté est simplement extraordinaire.

Imagine que tu as une famille, qui joue son rôle de famille : soit, encourager et féliciter dans les bons moments, et soutenir dans les mauvais, mais qui est composée de 16 000 membres. Ça te donne une force de dingue !

Nous avons une priorité absolue : rencontrer le plus de F’ânes possible, et le plus souvent possible. Parce que les remercier derrière un écran, c’est bien, les serrer dans nos bras, c’est mieux !

  • Comment avez-vous rencontré vos ânesses ?

Avoir un âne, c’était un rêve de gosse de notre Papa, qu’il a réalisé sitôt qu’on s’est installé à la campagne, avec suffisamment de terrain. Nous avions 11 et 13 ans, à ce moment-là.

Nous avons été choisir la petite Pépita, 6 mois, dans un élevage, et quelques mois plus tard, en catastrophe (bah oui, un âne tout seul, ce n’est absolument pas possible, novices que nous étions à l’époque…) elle était rejointe par Gribouille, 3 ans, que nous avons été chercher chez un particulier qui ne pouvait plus la garder.

  • Avez vous chacune votre chouchou ?

Techniquement, elles sont à nous deux, mais une sélection tout à fait naturelle et spontanée s’est faite, et nous fonctionnons par binôme Victoire-Pépita et Anne-Gribouille.

  • Au niveau caractère, elles sont comment Pépita et Gribouille ?

Pépita et Gribouille c’est le jour et la nuit ! Pépita c’est une jolie petite ânesse et une petite bombe, joueuse, dynamique, espiègle… Elle adore par dessus tout les bisous, et faire des bêtises.

Gribouille est beaucoup plus méfiante et réservée. Mais sous sa timidité, c’est une montagne de gentillesse, elle est courageuse et volontaire et donne toujours tout, tout, TOUT pour faire plaisir… mais seulement à sa maman!

  • Comment avez-vous commencé à les travailler ?

Ça c’est fait tout naturellement, nous ne nous sommes pas posé de questions.

Pour nous, ce que nous faisions en club avec les poneys était tout à fait transposable sur nos ânesses.

Nous n’avions pas tellement d’objectif, à la base, si ce n’est d’en faire de bonnes montures de balades et de se faire plaisir toutes ensemble !

  • Et vous avez facilement réussi à les mettre au travail ?

Et bien au début, on ne s’est pas comprises du tout ! Avec Gribouille surtout, qui est arrivée sauvage à la maison, pas manipulée, même pas licolée… On s’est un peu battu. On arrivait à rien du tout : pas de frein, pas de direction… Un petit tracteur qui trimballait une gamine de 11 ans ! Mais là où d’autres en aurait conclu « Ah bah oui, un âne c’est bel et bien têtu, on ne peut rien faire avec ! » nous, nous nous sommes remises en question.

Et effectivement, nous ne leur parlions simplement pas la bonne langue.

Parce qu’un âne, ça ne parle ni poney, ni cheval : ça parle âne.

Et ce n’est pas facile de revenir sur tout ce que l’on sait, de désapprendre tout ce qu’on nous a toujours répété en club, de tout déconstruire… Mais une fois que c’est fait, et qu’on leur parle leur langue à elle : magie. De gros toutous de 300kg, fidèles et loyaux, qui t’aiment indéfectiblement, qui te suivront jusqu’au bout du monde et qui se plieront en 15 pour te faire plaisir.

  • Quel genre d’activités pratiquez-vous avez les ânesses ?

Aujourd’hui elles sont montées et attelées toutes les deux, elles font de la balade, de la randonnée, du saut d’obstacle, du cross, un peu de dressage, des figures de spectacle… Aucune discipline ne leur résiste, mais elles ont chacune leur préférence : Gribouille est une monture d’extérieur en béton armé, et Pépita est une déesse de l’obstacle !

Et notre fierté, c’est que nous faisons tout ça de la façon la plus naturelle possible : complètement (pour Gribouille) et pratiquement (pour Pépita) sans mors, sans fers, sans éperons, sans cravache… et au pré 365 jours par an ! Oui on est un peu hippies sur les bords !

  • Quels sont vos prochains challenges de travail avec « vos filles » ?

Nous allons justement essayer d’intensifier le côté spectacle. Car notre objectif est encore et toujours de promouvoir, réhabiliter, redorer le blason de l’âne. Et le cirque est un excellent moyen de le faire.

Par ailleurs, nous essayons également de développer notre activité de tours en attelage et à dos d’ânes.

  • Si des lecteurs veulent venir essayer vos activités ou vous rencontrer, c’est possible ?

Bien sûr, on adore ! Pour nous rencontrer, il suffit de venir à des « meet up » (des rencontres publiques entre un YouTuber/bloggeur et des membres de sa communauté) que nous organisons régulièrement pour rencontrer nos F’ânes, ou encore de venir à un événement auquel nous participons.

Pour découvrir l’équitation asine et/ou l’attelage en notre compagnie, nous proposons des forfaits, ou bien des balades sur-mesure à travers Chantilly et sa forêt. Mais il nous arrive aussi de recevoir des F’ânes pour passer un après-midi avec nous au pré, quand ils ont l’occasion de venir à Chantilly !

  • Quels sont vos prochains rendez-vous ?

Nous avons pleeeiiiin de belles choses qui arrivent !

– les 1et et 2 juillet, nous proposerons des tours en attelage dans le Parc du Domaine de Chantilly à l’occasion du Week-End des Enfants

– les 7, 8 et 9 juillet, nous participerons à l’inauguration de la Route Européenne D’Artagnan

– les 29 et 30 juillet, nous organisons la 2ème édition de la Randonnée Ânes Victoires, où nous accueillons des membres de notre belle communauté, rencontrés grâce à nos vidéos, avec leurs ânes, pour randonner tous ensemble, et s’affronter amicalement sur un petit CCE spécial ânes !!

– courant août, nous nous produirons certainement en spectacle à l’Asinerie du Marquenterre

– et en septembre, nous représenterons les ânes lors des Terres de Jim, le plus gros événement agricole en plein air d’Europe !

Sacré programme et de belles occasions pour rencontrer nos F’ânes !

  • Qu’est-ce que ces ânesses ont changé dans vos vies ?

TOUT.

Elles nous comblent littéralement de bonheur, elles sont des enseignantes et des guides formidables, qui nous ont appris beaucoup de choses : remise en question, patience, douceur, sens des responsabilités, des priorités… Et surtout, elles nous permettent de faire des rencontres absolument incroyables, et de participer à des événements qui nous font juste RÊVER.

Nous qui pensions être des ovnis, seules dans notre coin à travailler, monter et aimer nos ânesses, grâce à elles aujourd’hui nous faisons partie d’une grande communauté de passionnés, avec qui nous échangeons et partageons tous les jours.

Elles ont clairement donné un sens à notre vie, et bâti notre devise : toujours tout droit jusqu’à ce qu’on entende plus jamais « âne » et « têtu » dans la même phrase !

Written By

Moi c'est Chloé, et mon kiff, c'est de parcourir la France et le monde à cheval ! Toujours à la recherche de nouveaux spots, je partage ici mes bons plans week-ends et voyages à dada ! Peut- être que ça te donnera à toi aussi envie de découvrir de nouveaux endroits pour le week-end, les vacances et de nouvelles disciplines !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *