[Test] La nouvelle chemise massante Sportz-Vibe ZX d’Horseware

Ton cheval a du mal à se mettre en route ou à récupérer après se séance de sauts de puce ? Offre lui un spa à domicile avec la nouvelle chemise massante d’Horseware : Sportz-Vibe ZX !

Il y a quelques mois, une de mes marques prèf-of-the-world (aka Horseware) m’a proposé de tester leur tout nouveau modèle de chemise massante. Ça tombait plus que bien, je lorgnais depuis un moment sur la technologie Sportz-Vibe pour aider Rock à combattre ses tout débuts d’arthroses. Après plusieurs séance de spa maison, voici mon ressenti.

En effet, comme je te l’ai déjà dit plusieurs fois, Rock a eu pas mal de problèmes de santé quand il était plus jeune. Par exemple, au choix, il s’est fracturé le bassin à la suite d’une opération alors qu’il n’avait pas encore cinq ans. Depuis, il a une hanche « coulée » (c’est à dire qu’elle est plus basse que l’autre) et commence à avoir des raideurs quand il fait froid. Conséquence : il doit être bien échauffé avant le travail (beaucoup de pas et utilisation d’une couverture spéciale) et fait des cures de compléments pour les articulations de temps en temps.

Aujourd’hui, il a douze ans et l’année dernière, la saison froide a été compliquée pour lui. Il a de plus en plus de mal à se décoincer et parfois, boîte quelques minutes en début de séance. Il n’est pas « carré », comme on dit. L’osthéopathe et le vétérinaire ont vanté les mérites des dispositifs massants.

La marque Irlandaise Horseware, top moumoute en matière de couverture, a, au fil des années, mis en place plusieurs technologies au service des chevaux. Parmi celles-ci tu trouveras les soins par le froid (Ice-Vibe), les ions (Ionic) (testé et approuvé par mon staff de poney) et Sportz-Vibe, basé sur le massage par vibrations.

Tu connaissais peut être la première version de cette couverture, avec moins d’options pour placer les panneaux vibrant et moins respirante. Aujourd’hui, je te présente sa grande soeur : Sportz-Vibe ZX !

Un peu plus bas, non plus haut ! À droite ! Voilà.

On ne justifie plus les bienfaits des massages et manipulation sur les chevaux. Les promesses de cette technologie d’Horseware sont de réduire les tensions musculaires, augmenter la circulation sanguine et stimuler le système lymphatique pour réduire les inflammations.

La couverture est livrée avec quatre panneaux de massage, un chargeur multi-adaptateurs dans un sac à dos assez grand qui permet de tout ranger. Elle ressemble à une chemise d’été très légère en nid d’abeille avec un couvre-cou amovible. La qualité est vraiment présente et les finitions parfaites (du liseré blanc aux sanglons élastiques confortables). La coupe est bonne, un peu plus ajustée que les autres modèles de la marque (sans doute dû au fait que les panneaux doivent bien être en contact avec le cheval). Elle existe en 3 tailles (S, M et L). Le M va aussi bien à Rock (qui fait environ 1m60-65) qu’à Tivoli (1m45) et Mirabelle (1m48).

Placée sur le dos comme ça, elle ressemble à une anti-mouche de luxe; la différence (et l’innovation) réside dans les panneaux livrés avec. Ils sont quatre (deux noirs et deux bleus) (une couleur pour chaque côté du cheval) et se rechargent individuellement. Pratique, le niveau de chargement est indiqué avec une petite LED qui clignote rouge – orange – verte en fonction du niveau de batterie.

Une fois les « barrettes » chargées à fond, tu peux les placer en parallèle dans les différentes poches de la couvertures. Celle-ci en 15 : 4 poches sur la croupe, 2 sur le dos, 2 sur les épaules, 5 sur l’encolures et 2 sur les côtes. À toi de voir où ton cheval en a le plus besoin.

La couverture est livrée avec quatre panneaux mais tu peux en acheter des packs de deux supplémentaires (pour une peu moins de 90€) (sachant qu’une seule télécommande peut en gérer 6 au maximum).

Alors, ça vibre ?

Une fois tout ce petit monde bien en place, c’est le moment de faire vibrer la machine ! Pour ça, il suffit d’appuyer sur la télécommande et d’activer l’un des trois modes disponibles.

  • 1 : doux et parfait pour habituer ton cheval
  • 2 : un peu plus intense. À utiliser sur un cheval sans problème de santé et désensibilisé à la couverture.
  • 3 : commence doucement puis plus fort.

Chaque programme dure 20min et peut être utilisé plusieurs fois par semaine (mais pas plus de trois fois par jours) ! En échauffement, pour réduire les risques de blessure pendant le travail ou en récupération, pour détendre.

Comme on voit sur la vidéo, Rock a été un peu surpris au début ! Il faut dire que les vibrations du premier mode sont assez soudaines (toutes les deux secondes) et présentes. Pourtant, au bout de quelques minutes il n’a plus bougé et a même semblé apprécier le massage. Pour le connaître depuis qu’il a deux ans et demi, je peux te confirmer que c’est un cheval avec du caractère qui sait très bien nous montrer quand quelque chose lui plaît ou non. Vu ses gros soupirs, ses yeux vides et son sabot semi-posé en fin de cycle, je confirme qu’il est fan !

J’utilise la couverture avant les séances et je pense l’emmener au Meeting des Propriétaires pour soulager Tivoli entre ses différentes épreuves. Cette bonne Mirabelle aussi devrait l’apprécier pour ses vieux os de super-grand-mère !

Mon avis de crash-testeuse professionnelle

J’ai été ravie de voir que tout marchait bien tout de suite ! J’ai du mal avec les objets connectés qui te « coupe » un peu dans ta séance car il faut brancher le truc sur le machin qui s’est pas chargé correctement parce que le fil était pas comme il faut. BREF. Ici tout est efficace et facile à utiliser.

Rock semble apprécier les différents modes et se mettre presque immédiatement dans un état de détente ! Il n’est pas raide (reste à voir quand le temps sera plus humide) et est disposé à faire sa séance après le massage. En récupération, c’est aussi un bon moyen de le détendre. Et dire que je n’ai JAMAIS posé les pieds dans un institut de beauté moi !

Bref, encore une fois Horseware ne me déçoit pas ! La qualité et le confort sont bien là (sans rire j’hésite à m’enrouler dans la couverture devant la télé) ! Avec tout ce qu’on demande aux chevaux, on leur doit bien ça non ?

Les “+” :
  • Une couverture très bien pensée avec de nombreuses attaches élastiques qui permettent de l’ajuster bien « près du corps ».
  • Elle est aussi très légère grâce à son nouveau tissus nid d’abeille.
  • Le couvre-cou est détachâble pour les chevaux qui ne le supporte pas.
  • Une utilisation très simple (pas besoin d’avoir bac+12 pour la faire marcher, même quand on est pas très fan des nouvelles techno)
  • Livrée avec plusieurs adaptateurs pour la charger partout (même à l’étranger) !
Les “-” : 
  • Il est indiqué qu’il faut recharger les barettes de massage environ une fois par semaine (surtout si on ne s’en sert pas) pour que la batterie reste efficace. C’est un peu contraignant, surtout si on n’utilise pas la couverture très régulièrement.
  • Son prix (639,95€), un réel investissement ! Ça vaut peut être le coup de vérifier que ton cheval est réceptif avant de te lancer !

À lire aussi :

Written By

Cavalière du dimanche (et du samedi) l’univers du cheval me fascine plus qu’une part de cheesecake. Heureuse propriétaire d’un troupeau de trois équidés, ils me servent de laboratoire de recherche pour des écrits très sérieux (non) et transpirants de swag (oui). Dans la vie je tape du clavier en tant que Journaliste Freelance & Grand Manitou de Georgette Mag.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *