J’ai testé… la cure spéciale respiration d’Hilton Herbs

Ton cheval secoue la tête, tousse ou se mouche après trois cavalettis dès le retour du printemps ? La marque de compléments naturels Hilton Herbs a des solutions pour l’aider à garder ou retrouver un confort respiratoire. On les a testé pour toi !

ALERTE CODE PROMO

- 15 % sur tout le site avec « GEORG17 » - https://www.hiltonherbs.fr/

Le cheval est un animal fragile. Au quotidien, nous, cavaliers, faisons attention à ses membres, ses sabots et même à la consistance de ses crottins. Pourtant, son système respiratoire aussi a besoin de toute ton attention !

Le moindre changement d’environnement ou de saison peut l’affecter et très vite le gêner. C’est le cas de Rock, qui n’a pas eu beaucoup de chance dès le début de sa vie. Et de Tivoli, qui tousse plusieurs fois par séance en pleine saison des pollens.

Depuis longtemps, je suis assez fan des compléments naturels. Il est d’ailleurs assez rare que mes chevaux n’aient pas leur petite cure de potion magique le soir dans leur ration. L’été c’est le moment de profiter des vacances pour régler tous les petits soucis et se remettre en forme.

On oublie les squats et les séances de longes avec petits cercles qui se rétrécissent, c’est le moment de profiter du buffet campagnard et d’un petit cocktail fenugrec, pissenlit !

Respire il y a …

Hilton Herbs tu connais ? Mais si, je t’en ai déjà parlé plusieurs fois dans l’Ekibox, avec laquelle ils sont partenaire ! Depuis 25 ans (et oui !) la marque britannique imagine et fabrique des compléments alimentaires et soins pour chevaux, chiens, chats et même les oiseaux.

Sa particularité ? La qualité des produits et surtout, le 100% naturel ! Hilary Self, herboristes diplômée et fondatrice de la marque est convaincue des bienfaits de la phytothérapie. Crois moi, bientôt, toi aussi.

Mes chevaux ont eu la chance de tester trois produits spécialement adaptés à leur besoins. Pour Rock et Tivoli, on s’attaque aux problème respiratoires tandis que Mirabelle peaufine sa manucure et laisse pousser sa crinière de déesse (je t’en parle dans un prochain article).

Alors, c’est pratique ? C’est bon ? Ça marche ? Je te raconte tout ça !

♘ La cure de Rock

  • Le cas clinique de Docteur House * :

Nous avons Rock à la maison depuis ses deux ans et demi et il a très vite contracté des symptômes de cornage. Le problème ? Une respiration sifflante à l’effort, comme l’impression qu’il s’étouffe après un exercice un peu plus compliqué ou même, après un galop seul dans son paddock. Assez jeune, il a été opéré à la clinique vétérinaire de Grosbois. On lui a posé une prothèse permettant de garder l’aryténoïde (ce muscle pas assez fort chez lui pour garder le larynx ouvert) en position semi-ouverte en permanence.

L’opération a été un succès (si on oublie le fait qu’il s’est cassé le bassin pendant sa convalescence) (quand je te dis qu’on était mal barré). Mais, Rock est toujours gêné au début du printemps et, parfois, quand le temps est trop sec en été. En cause ? Des allergies aux pollens mais aussi à la poussière du foin, etc.

  • Le produit : Freeway GOLD

Freeway GOLD se présente dans une bouteille d’1L (environ 33 jours) (mais existe aussi en 3 et 5L, plus économique). À partir de 33€.

La formule magique : aunée officinale, réglisse, euphraise, gratteron, guimauve, plantain, thym et vinaigre de cidre.

Ce produit est conseillé pour soutenir le système respiratoire du cheval toutes l’année et l’aider à résister aux infections. Il peut être utilisé pendant une période (au printemps et/ou pendant l’été pour Rock) ou en continu pour les chevaux aux problèmes chroniques. Pour ma part, j’ai donné la cure uniquement le soir pour ne pas perturber les chevaux mais la marque conseille de donner la dose répartie sur deux rations.

Si tu préfères (et ton cheval aussi), la gamme Freeway existe aussi en version herbes sèches.

  • En pratique :

Rock a eu droit à sa dose tous les soirs, mélangée dans la ration. Il n’est pas vraiment difficile et a l’habitude des produits aux goûts variés. Je ne m’inquiétait donc pas trop. En effet, dès la première fois, son seau était vide et suçoté jusqu’au plastique. Bon début.

Fin de la saison des pollens, miracle ou bon produit : Rock semble moins gêné au début de la séance. Sa respiration n’est pas sifflante et il mouche transparent et plus blanc.

Forcément, après un effort prolongé, les restes du cornage reviennent. Les plantes soulagent mais ne règlent pas tout ! Point intéressant à soulever aussi : Rock « s’étouffe » beaucoup moins quand il mange (les particules de granulés semblant le faire éternuer). Le fait que le produit est liquide les colle et lui permet de profiter de son repas avec plus de confort.

♘ La cure de Tivoli

  • Le cas clinique de Docteur House * :

J’ai de la chance, Tivoli n’a pas de problèmes particuliers (si on oublie ses aplombs étranges aux postérieurs qui m’obligent à toujours lui faire porter des protèges-boulets au travail). Pourtant, en été, il a tendance à tousser un peu, parfois. Ça peut être une petite quinte, comme un toussotement. Souvent monté, plutôt le soir.

  • Le produit : Freeway PLUS

Il est formulé en accord avec le règlement anti-dopage de la FEI et testé pas un laboratoire indépendant pour s’assurer qu’il ne contient ni de contaminants alimentaires ni de substances naturelles dopantes, donc formulé pour la prise avant ou pendant un concours ! À partir de 45€.

La formule magique : teintures mères de grande aunée, réglisse, guimauve, euphraise, plantain, gaillet gratteron, marrube blanc et ail.

Freeway PLUS est deux fois plus concentré que Freeway GOLD et est plutôt réservé aux chevaux de sport, effectuant d’assez gros efforts. Ce produit soutient la santé des voies respiratoires hautes et basses du cheval et les protège des poussières, moisissures et allergènes. Pour ma part, j’ai donné la cure uniquement le soir pour ne pas perturber les chevaux mais la marque conseille de donner la dose répartie sur deux rations.

  • En pratique :

Contrairement à Rock, Tivoli est plutôt du genre fin palais à la Cyril Lignac. Pour te donner une idée : il mange toujours ses carottes en dernier et seulement si elle ne sont pas trop molles. Pour du crash test, c’est un crash test. VERDICT ? IL NE RESTE PLUS RIEN * applaudissements *.

Depuis que j’utilise le produit, j’ai dû entendre Tivoli tousser deux fois grand maximum. Ce n’était pas un réel problème chronique comme Rock, donc plus compliqué de voir les effets à terme, mais je pense que Freeway PLUS lui a fait du bien.

J’ai emmené la cure pendant le Meeting des Propriétaires (tu sais, une semaine à Lamotte Aka PoussièreWorld) et il n’a pas semblé gêné sur ses parcours et durant le séjours de cinq jours. Il n’a pas toussé une seule fois et était très calme et content d’être là.

Moi aussi je veux donner Freeway PLUS et/ou GOLD à mon cheval !

Convaincu-e par la marque ? Tu peux retrouver très facilement tous les produits Hilton Herbs sur leur shop en ligne français (livraison gratuite au dessus de 65€) ou chez leurs revendeurs. Pour toute demande particulière, tu peux t’adresser à info@hiltonherbs.fr !

*Il s’agit bien là de complément alimentaires naturels qui permettent de donner un coup de pouce à ton cheval. En cas de vrai problème ou de maladie, les produits présentés ne font pas office de médicaments. En quatre mot : Go chez le véto !

ALERTE CODE PROMO

- 15 % sur tout le site avec « GEORG17 » - https://www.hiltonherbs.fr/

– Cet article a beau être sponsorisé, on y a écrit tout ce qu’on voulait !

À lire aussi :

Written By

Cavalière du dimanche (et du samedi) l’univers du cheval me fascine plus qu’une part de cheesecake. Heureuse propriétaire d’un troupeau de trois équidés, ils me servent de laboratoire de recherche pour des écrits très sérieux (non) et transpirants de swag (oui). Dans la vie je tape du clavier en tant que Journaliste Freelance & Grand Manitou de Georgette Mag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *