Retour

Retour des beaux jours : attention aux insectes !

Vous l’avez sans doute remarqué : les beaux jours sont de retour, mais malheureusement ils ne reviennent pas seuls… Et oui les insectes et petites bestioles en tout genre sont eux aussi de retour…

Qu’ils soient en box ou encore dans un pré, les chevaux n’ont pas vraiment la vie tranquille dès que les beaux jours reviennent la cause : les insectes.

Mais qui sont les principaux insectes qui touchent les chevaux ?

  • Les mouches : elles ne piquent pas, mais sont très gênantes et peuvent pondre leurs œufs dans des zones sensibles comme les plaies.
  • Les taons : ils piquent principalement la tête, l’encolure, les membres et les piqûres sont très douloureuses pour votre cheval.
  • Les mouches plates : elles sont voraces et s’attaquent généralement à la queue, à l’anus, au ventre, à l’entre-jambe et au fourreau.
  • Les tiques : elles touchent toutes les parties du corps.
  • Les moustiques culicoïdes : ils s’attaquent à l’ensemble du corps et sont la cause des dermites estivales.
  • Les gastérophiles : ce sont des parasites qui s’attaquent principalement aux membres.

Pourquoi il est important de protéger son cheval des insectes ?

Protéger son cheval des insectes est donc indispensable au retour des beaux jours, car ces petites bêtes peuvent être la source de gros soucis et notamment de maladies ou infections.

En effet, la plupart de ces insectes sont piqueurs, ils sont donc en contact direct avec le sang de votre cheval et leur salive peut être porteuse de venin dangereux. Par exemple les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, cette maladie cause des troubles articulaires et neurologiques importants.

D’autres insectes, sont eux allergisants et provoquent de graves démangeaisons ou encore des dermites. C’est généralement le cas avec la piqûre d’un moustique culicoïde, elle peut entraîner chez votre cheval démangeaisons, lésions de la peau, croûtes, épaississements cutanés, pertes de poils, principalement au niveau du garrot et de la croupe (c’est ce que l’on appelle : la dermite estivale).

Les piqûres d’insectes sont également une source de stress et d’agitation chez les chevaux, mais les insectes piqueurs ne sont pas les seuls à leur pourrir la vie, les mouches ne piquent pas, mais peuvent pondre des œufs dans les plaies ou les yeux et créer ainsi de graves infections.

Quelles les solutions et astuces pour les protéger au maximum ?

Voici quelques conseils à suivre attentivement, que votre cheval soit au box ou au pré, pour prévenir l’arrivée des beaux jours et celle des insectes :

  • Surveiller les plaies : en effet les insectes et notamment les mouches sont attirées par les plaies, car elles y pondent leurs œufs. Il est donc important de vérifier et nettoyer régulièrement les plaies de votre cheval.
  • Laisser de la longueur sur la crinière et la queue : elles lui servent de défense naturelle contre les insectes.
  • Nettoyer régulièrement son lieu de vie : qu’il soit au box ou au pré, il est important de nettoyer très souvent l’enclos de votre cheval et d’enlever crottins et saletés en tout genre, car elles attirent les insectes.
  • Utiliser des accessoires anti-insectes : n’hésitez pas à utiliser des protections contre les insectes, il existe dans le commerce de nombreuses protections comme le masque frontal en nid d’abeille, le neck-cover ou encore la chemise. Ils permettent de protéger au mieux certaines parties de son corps particulièrement sensibles.
  • Utiliser des produits spécialisés : dans le commerce il existe 2 types de produits répulsifs : les insectifuges et les insecticides, ils ont propriétés différentes et ne s’utilise pas de la même manière. Les insectifuges repoussent les insectes et s’appliquent directement sur le cheval. Les insecticides, sont quant à eux utiliser pour tuer les insectes, leur utilisation ne se fait pas directement sur le cheval, mais plutôt dans son lieu d’habitation. Il est néanmoins important de demander conseil au vétérinaire avant l’utilisation d’insecticides.

Voilà vous avez toutes les cartes en mains, pour bien anticiper l’arrivée des beaux jours et des insectes pour pouvoir profiter pleinement de votre cheval pendant la période de l’estivale !

A propos de l’auteur /

Fondatrice (et directrice des programmes) de Georgette Mag, j'aime manger du poivron rouge cru, écouter de la musique de punk et acheter des affaires roses à mon poney.

Poster un commentaire