Retour

Ces trucs bien plus cool avec ton cheval qu’avec ton mec

En couple tout est beau et séduisant ? Mouai. Voilà pourquoi choisir un cheval à la place… c’est quand même parfois mieux !

L’anniv’ de votre rencontre approche au grand galop et tu n’en peux déjà plus des pubs pour les assortiments de chocolats au lait de la Saint Valentin. Tu t’es déjà ruiné-e à Noël, achevé-e aux soldes, pas besoin de te rappeler que tu es la pire girlfriend de la Terre. Tout ça parce que tu n’as pas réservé ta soirée au Buffalo du coin.

Voilà quatre trucs que tu ferais mieux de faire avec ton cheval. Parce que c’est quand même vachement mieux de toute façon :

Le matin

Ce qui se passe avec ton mec / ta meuf : 

Dimanche, dix heures. Un rayon de soleil filtre au travers des rideaux (mal fermés) directement dans ton oeil droit. Tu te réveilles péniblement et touche du pied un être difforme, mou et légèrement transpirant. La couverture se soulève au rythme de sa respiration, rauque et bruyante.

Un bras se lève mollement et retombe avec fracas sur ton sein droit. Quel merveilleux réveil ! Pour les croissants au beurre au lit, on repassera.

Pourquoi avec ton cheval c’est mieux ? 

Parce qu’il est toujours prêt à manger / sortir dans la bonne humeur sans que tu aies besoin de le secouer ou de poser ton téléphone en mode sonnerie à trois centimètres de sa tête. Si tu as de la chance, il peut même hennir quand tu arrives.

Le sport

Ce qui se passe avec ton mec / ta meuf :

Qui n’a jamais rêvé d’aller à la salle avec sa moitié ? De poster de magnifiques selfies #MotivationCouple le biceps saillant ? De finir un marathon main dans la main ?

Moi. Et toi aussi, bientôt.

Oublie l’image de l’Apollon moulé dans un T-shirt en lycra, tu auras au mieux un spécimen hurlant « ÇA PART EN FRACTIONNÉ » en plein talons-fesses avec une auréole dans le dos de son débardeur Kalenji jaune fluo.

Pourquoi avec ton cheval c’est mieux ? 

Parce que, déjà, un cheval qui transpire ça ne pue pas le pain de mie moisie. Et ça c’est un merveilleux point.

Ensuite, car tu auras toujours l’impression d’accomplir de grandes choses, sans jamais être jugé-e. C’est vrai, il n’y a qu’avec ta monture qu’une épaule en dedans ou une croix au trot se transforment en championnat du monde individuel. Si c’est pas glorifiant ça ?!

La salle de bain

Ce qui se passe avec ton mec / ta meuf :

Déjà il a toujours un problème avec les points noirs. Sérieux, il ne sait pas qu’il faut les enlever sinon ça fait des trous ? C’est vraiment possible de supporter en avoir un si gros à côté du nez sans s’en apercevoir ? Pourquoi tu es toujours obligé-e de t’occuper de ça ? Là, c’est pile le moment où tu es sensé-e faire genre « wow mec, je suis pas ta dermato » en sortant ton air répugné.

En vrai tu adores ça.

Ensuite il se plaint de tes ongles trop longs, se contorsionne comme un orvet géant et termine par se laver les dents en crachant tout à moitié sur le robinet. Merci bien.

Pourquoi avec ton cheval c’est mieux ? 

Il ne crie jamais quand tu lui tires un poil et ça, c’est déjà une raison suffisante pour préférer ton poney à celui qui prend toute la place devant le miroir. En plus, il te laissera lui mettre du démêlant-lustrant (même celui qui sent le monoï).

Ton IMC

Ce qui se passe avec ton mec / ta meuf :

Tu as beau arriver avec la plus belle volonté du monde, il/elle arrivera toujours à te convaincre qu’une pizza quatre fromage représente une portion de fromage et pas quatre. En vrai, ton poids on s’en fout, mais si tu avais prévu de perdre les trois kilos pris entre deux fondues savoyardes, il/elle ne te sera d’aucune utilité.

Pourquoi avec ton cheval c’est mieux ? 

Quand le truc le plus captivant qui entre dans ton estomac c’est une pomme Granny Smith, tu ne peux qu’être un merveilleux partenaire de régime.

Et toi, c’est quoi les trucs que tu préfères faire avec ton cheval ? 

A propos de l’auteur /

Fondatrice (et directrice des programmes) de Georgette Mag, j'aime manger du poivron rouge cru, écouter de la musique de punk et acheter des affaires roses à mon poney.

Poster un commentaire