Retour

Mariage du Prince Harry : un attelage royal

Le prince Harry d’Angleterre va épouser samedi 19 mai l’actrice Meghan Markle. Après leur cérémonie de mariage, ils feront une procession en calèche dans Windsor. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les chevaux royaux.

Quatre chevaux gris tireront le landau Ascot qui a été choisi par les futurs mariés. L’étalon Storm (qui possède même une statue à son effigie à Windsor !) et son fils Tyrone seront en tête de l’attelage. La seconde paire de chevaux sera composée de Milford Haven et Plymouth. Ils seront accompagnés par deux chevaux gris montés, Sir Basil et Londonderry.

Ces six chevaux sont des Windsor Grey. C’est le nom donné aux chevaux utilisés par la famille royale pour toutes les sorties officielles en calèche depuis 1930. Ils ne font pas partie d’une race particulière mais proviennent, en grand majorité, de l’élevage de la Couronne.

Les Windsor Grey doivent mesurer plus d’1m65, présenter un tempérament calme et faire preuve d’endurance. Chaque cheval est nommé d’après une bataille menée par l’Angleterre. Actuellement, ils sont une dizaine à vivre dans les « Royal Mews », les écuries royales, et cohabitent avec une vingtaine de Cleveland Bay.

Entre les apparitions publiques, les Windsor Grey sont sortis et travaillés tous les matins pour les maintenir en forme et travailler leur endurance.

Les plus jeunes d’entre eux arrivent aux écuries, tout juste débourrés, à l’âge de 4 ans et tous les Windsor Grey quittent les « Royal Mews » lorsqu’ils atteignent l’âge de 20 ans. Ils partent alors à la retraite, le plus souvent chez HorseTrust. A partir de là, fini la propreté, la pierre ponce et les shampoings réguliers, et bonjour la boue, la terre et la vie au pré !

— Les images proviennent de Royal.uk