Retour

Les températures baissent doucement mais surement et il est temps de ressortir les bonnes vieilles couvertures des placards. Mais comment bien les choisir et les adapter selon la température ? On t’explique tout !

Avec l’arrivée de l’hiver, revient le problème de la tonte et des couvertures. Dans AlloVeto, la vétérinaire Caroline Meheut nous a expliqué comment le cheval gérait le froid et nous a donné ses conseils pour passer un bon hiver.

Que ton poney soit tondu ou non, il aura surement besoin  un moment où à un autre d’être couvert, pour le protéger de la pluie ou lui tenir chaud. Alors, on va voir comment bien choisir la taille, la résistance et l’épaisseur de la couverture pour chaque cheval !

Trouver la bonne taille de couverture pour son cheval

Autant pour les tapis, c’est super simple, on a le choix entre poney et cheval, dressage ou mixte, autant pour les couvertures, ça se complique un peu. Une imper en 6’9 ou une 220g en 135cm, c’est du chinois pour toi ? On te décode le langage secret des tailles de couvertures.

La taille de la couverture va dépendre de la longueur du dos de ton cheval. Pour la mesurer, tu as deux possibilités : les tailles anglaises ou les tailles françaises. Peu importe celle que tu choisis, il est facile de les convertir.

En taille anglaise, tu mesures ton cheval de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse. Tu obtiens ainsi une mesure, 175cm par exemple pour un poney D et il te suffit de te référer au tableau ci-dessous pour trouver la bonne taille, 5’9 en l’occurence.

En taille française, on mesure uniquement le dos du cheval, c’est-à-dire du garrot à la base de la queue. Pour le même poney D, on obtiens à peu près 125cm et c’est donc la taille de couverture qu’il faut choisir.

On a l’habitude de simplifier ces mesures en se basant sur la taille au garrot du cheval, mais certains poneys ont un dos long et de grand chevaux peuvent avoir un dos court, donc ces correspondances ne sont pas toujours exactes.

On a fait un petit tableau pour te simplifier la vie :

Choisir la résistance de sa couverture

Si tu vas dans un magasin pour acheter une couverture, on te demandera la taille bien évidemment, mais aussi la résistance que tu souhaites.

Cette résistance se mesure en deniers et correspond à la qualité du tissage de la couverture. Elle va dépendre de ton cheval.

S’il a tendance à abimer ses couvertures ou qu’il vit au pré avec des copains et des arbres sur lesquels il se gratte par exemple, il vaut mieux aller vers une couverture à 1200 deniers ou plus. Ce sont les plus résistantes, mais donc aussi, souvent, les plus chères. Donc si ton cheval est du genre tranquille, qu’il vit au box ou n’est pas du genre à tout arracher, choisis plutôt une couverture en 600 deniers, ce sera surement suffisant.

Quel grammage choisir ?

On arrive à l’étape cruciale du choix de couverture. Si tu connais la taille et la résistance que tu souhaites, il te reste à choisir le grammage. C’est ce qui va déterminer l’épaisseur de la couverture, et donc l’apport de chaleur qu’elle va procurer à ton cheval.

La zone de confort d’un cheval en France se situe entre 5 et 25°C. Au delà ou en dessous, il met environ trois semaines à s’habituer au changement de température. C’est pourquoi on conseillera de couvrir les chevaux, même non-tondus, en dessous de 5°C.

En règle générale, pour un cheval tondu, on considère qu’il faut le couvrir à partir de 15°C avec une couverture de moins de 100g puis rajouter 100g d’épaisseur à chaque fois que l’on perd 5°C.

Si ton cheval vit au pré ou sors au paddock la journée, il faudra penser à prendre des couvertures imperméables pour le protéger de la pluie.

On espère t’avoir éclairé un peu sur le monde des couvertures et que tu sauras désormais bien choisir la tienne !

À voir aussi :