Retour

Ride and Run, la nouvelle discipline de la FFE

Après une première démonstration à Lamotte Beuvron cet été, il était temps pour le Ride and Run de faire son premier concours officiel. C’était ce dimanche, au château de Gros Bois. L’occasion de revenir sur cette nouvelle discipline lancée par la Fédé.

Le principe du Ride and Run est simple : mélanger la course à pied et les poneys (ou les chevaux, mais là… ça risque de se compliquer pour les changements de cavaliers !). On vous explique tout sur ce nouveau sport !

https://www.facebook.com/riderunbiketour/videos/283366105821415/?__xts__[0]=68.ARCdGowVdn1TQe81oEgIvloR7L6Q-ulXgOQRo_C8dMKYqo-RN0DUuPV7dMiot6A2huSiFNtJX9FdWcrj17qqh2Wjwi_XN4J5GfizrOxGRdWTesaeKXYjCkRCFwpLdY8TiuUp19nlYUXlhwc0LPsDHaaXQMBFypFjhdK0G8OhDSSaOR02YiuI&__tn__=-R

Au départ, il faut un binôme de cavaliers/coureurs et un cheval. Le binôme s’élance en même temps (un à cheval et un à pied) et part sur un circuit d’1 à 12 kilomètres. Sur le parcours, ils vont croiser des « stands » qui sont des zones de changement de cavaliers. Chacun leur tour, le cavalier et le coureur vont ainsi partager la monture pour réaliser tout le parcours. Un parcours qui s’effectue uniquement au pas et au trot.

Et c’est là que ça devient intéressant. Pas besoin d’être un super cavalier pour participer, il suffit de savoir trotter enlevé. L’occasion d’entraîner ton père, ta mère, ton frère, ta soeur ou ton copain en concours !

Pour la tenue, il faut un porte dossard et une bombe pour chacun des concurrents (évidemment) et niveau chaussures, c’est soit basket et étriers de sécurité, soit boots. Les chaps sont autorisées mais pas les cravaches ni les éperons !

Alors si cette nouvelle discipline t’a convaincue, il ne te reste plus qu’à engager pour la prochaine étape qui aura lieu en région parisienne, le dimanche 16 décembre ! En attendant, quoi de mieux qu’un bon trotting en main pour s’entrainer ?

À voir aussi :