Retour

GENERALI OPEN DE FRANCE 2019 : le nouveau règlement, kézaco ?

Depuis quelques mois, les modifications du règlement pour le Generali Open de France 2019 bousculent le monde des Clubs et des Poneys. Après plusieurs modifications, le nouveau règlement est enfin officiel ! Alors, comment se qualifie-t-on pour « Lamotte 2019 » ? 

La nouveauté la plus importantes concerne les qualifications. La FFE, organisatrice de l’évènement, a décidé que la sélection se ferait dorénavant grâce à un système de points.

Les années précédentes, pour se qualifier en CSO Poney Élite, par exemple, il était nécéssaire d’avoir terminé 12 parcours et d’avoir été classé au minimum 4 fois dans le premier quart du classement. Cette saison, pour cette même épreuve, un cavalier devra avoir terminé 12 parcours et obtenu 125 points pour être qualifié.

Mais comment sont calculés les points ?

Vous suivez ? 

La première différence à noter est que contrairement aux saisons précédentes, où seuls les premiers et deuxièmes quarts (2 deuxièmes quart = 1 premier quart) étaient comptabilisés pour la qualification ; à présent, les classements dans le troisième quart sont pris en compte et donnent quelques points. En revanche, ce n’est toujours pas le cas pour un classement dans le quatrième quart.

Chaque classement dans un des 3 premiers quarts, rapportent un certain nombre de points en fonction de l’épreuve courue. Plus l’épreuve est petite, plus le nombre de points gagné est faible, et ce proportionnellement aux points nécessaires pour la qualification finale.

En reprenant l’exemple du CSO Poney Élite (125 points), cette saison pour être qualifié il faut obtenir 6,25 premiers quarts, ou 12,5 deuxièmes quarts, ou encore 25 troisièmes quarts (ou un mix de tout ça, bien sûr). À noter, qu’avant il fallait obtenir seulement 4 premiers quarts pour être qualifié. On peut donc penser que ce nouveau règlement rend la qualification plus difficile. D’après la FFE, cela est compensé par la prise en compte des classements en deuxièmes et troisièmes quarts.

Pour éviter le surclassement de cavaliers obtenant beaucoup de points, la fédération a décidé d’adopter une mesure permettant de choisir dans quelle épreuve faire son championnat : « Si un couple est qualifié dans deux championnats d’une même discipline (…), il pourra choisir de participer dans le championnat de son choix ».

La FFE a également instauré un système de coefficient en fonction de la nature de l’épreuve.

Vous suivez… TOUJOURS ? 

Les TDA (dans une limite de 5) et circuits départementaux comptent coefficient 2. Le calcul à appliquer est :

Points indices x Coefficient épreuve (x Coefficient circuit)

Par exemple, un cavalier qui se classe dans le premier quart d’un CSO Poney Élite Vitesse remportera : 20 x 0,75 = 15 points. Et 30 points si le concours est une TDA : 20 x 0,75 x 2 = 30 points. Avec un Bac S c’est plus facile, mais si on y réfléchit vraiment, c’est pas SI compliqué.

Petite modification, en ce qui concerne le circuit As Élite CSO, pour l’épreuve Excellence ce sont toujours les 50 meilleurs couples du classement permanent qui sont qualifiés. En revanche, pour l’As Poney Élite, on passe de 120 couples sélectionnés les saisons précédentes à 100 couples en 2019.

Pour plus de détails, retrouve le nouveau règlement complet, juste ici.