Retour

Nouvelles selles Jump’in : welcome dans l’univers du « vrai » sur-mesure !

Bien être du cheval avant tout. Les nouvelles selles anatomiques Jump’In, réalisées à partir d’un moule du dos de votre cheval, révolutionnent votre manière de vous équiper.

« Énormément de chevaux sont mal sellés, dans le sens où la selle n’est pas adaptée à leur morphologie. » Le constat de Benjamin Mahieu, sellier chez Jump’In depuis 9 ans, est clair.

Les raisons sont diverses : budget (on n’a pas tous les moyens d’acheter une selle neuve, encore moins d’en avoir une pour chaque cheval), d’inattention (le cheval change au fil du temps et il est parfois difficile de le voir avec un regard neuf (un peu comme un vieux couple)) ou de méconnaissance (vérifier sa selle n’est pas encore au programme du galop3).

Pourtant, une selle mal adaptée peut créer des lésions osseuses, musculaires, osthéopathiques parfois irréversibles. Qui n’a jamais monté un cheval au garrot en charpie — un peu de crème et c’est reparti ?

On embête assez les chevaux en les aspergeant de produits qui sentent le « propre » et en montant dessus, nous n’avons en aucun cas le droit de leur faire mal.

Une selle qui bouge est une selle qui n’est pas adaptée. Aucun collier de chasse, croupière, sangle ou tapis méga-grip ne peut sauver un dos très longtemps.

« Depuis plusieurs années, on essaie de tricher avec un certain nombre d’amortisseurs de plus en plus gros, de plus en plus moelleux, mais finalement on se voile la face. C’est un effet de mode. Notre idée, c’est d’avoir un cheval au plus naturel possible, c’est à dire un tapis de selle, une selle, c’est tout. »

Une selle qui s’adapte au cheval et non l’inverse

Ceci dit et bien intégré, Benjamin s’est lancé dans un projet : nous offrir la possibilité de bien seller nos montures, dans un soucis de respecter au mieux leurs morphologies. Formé par Jean-Luc Parisot, meilleur ouvrier de France (seulement deux maîtres selliers ont été distingués dans l’histoire du concours), « un honneur », le bien-être du cheval est une notion qui passe avant tout.

Tout se joue grâce aux panneaux, matelassures en dessous de la selle en contact direct avec le dos et les épaules du cheval. Benjamin part d’un selle existante ou neuve, en fonction des besoins, de la marque Jump’In ou non.

Dans un premier temps il observe le cheval, regarde comment il se déplace, se renseigne sur son mode de vie, tente de se familiariser avec son attitude. Souvent, il le filme en longe aux trois allures pour retenir un visuel une fois à l’atelier. Dans un second temps, il réalise un moule du dos du cheval afin de pouvoir enfin fabriquer les panneaux.

Le sur-mesure pour tous !

Oui, mais pour les jeunes chevaux, par exemple, quel intérêt ?

« Au contraire, c’est là qu’il faut une selle adaptée ! Car c’est le moment où il évolue ! S’il grandit avec une douleur, sa morphologie ne va pas évoluer correctement. Il va se retenir, il va se faire peur, il va se faire mal. »

Un procédé évolutif, car il est tout à fait possible « d’enlever de la matière » si le cheval se muscle, s’étoffe. « Dans un an, un an et demi, c’est bien de refaire un point ! Si ça ne correspond plus, on peut modifier. »

Finalement, les selles Jump’In ne sont pas destinées à UN type de cheval mais à TOUS, atypiques ou non. Car même un cheval dans la norme a droit à une selle adaptée !

« Notre démarche c’est de bien faire comprendre à tous qu’on achète pas une selle pour UN cavalier, mais pour UN cheval. Si une selle pose bien sur un cheval, le cavalier se sentira forcément bien assis dedans. »

Les selles anatomiques sont déjà commercialisées. Il vous faudra compter autour de 690€ pour réaliser des panneaux sur mesure adaptables à d’autres selles. À ceci s’ajoute le prix de celle-ci.

Pour tous besoins supplémentaires, renseignements et prise de rendez-vous, vous pouvez contacter Jump’In sur leur page Facebook ou directement Benjamin Mahieu au 06.42.90.57.65.

Et vous, êtes-vous certain(e) que votre selle est bien adaptée ? Avez-vous déjà pensé à investir dans le sur-mesure ?

Aller à la barre d’outils