Retour

[PORTRAIT] Arlequin du Milon, un crack en devenir !

Après s’être illustré sous la selle de Margaux Courdent, Arlequin du Milon devient le nouveau partenaire de William Ligier de la Prade. Zoom sur ce poney pie au grand coeur. 

Nom: Arlequin du Milon

Race: Poney Français de Selle

Sexe: Etalon

Date de naissance: 21/05/2010 (9 ans)

Père:  Machno Carwyn

Mère: Istamine Du Milon

Père de mère: Arlequin De Mescam

Naisseurs: E.a.r.l. du Milon

Robe: Pie

 

 

C’est un poney qui ne laisse personne indifférent sur les terrains de concours. Avec sa robe pie alezan et son coup de saut assuré, Arlequin du Milon a su se faire une place de choix au plus haut niveau. Fils de Machno Carwyn, l’un des meilleurs étalons de sa génération, le joli pie évolue aujourd’hui dans les plus belles épreuves poney. 

Dès son plus jeune âge, Arlequin se fait remarquer pour ses capacités de sauteur hors pair. Il débute sa carrière avec Flore Brasseur, cavalière poney de l’écurie du Milon, avant de faire ses armes sous la selle de Romane Lubrez. Sorti en cycles classiques 4, 5 et 6 ans, il sera finaliste au Sologn’pony trois années consécutives. 

Décrit par ses propriétaires comme « un poney d’avenir au gros coup de saut », avec un passage de dos à faire pâlir de jalousie ses concurrents, cet étalon de 1m47 ne cesse de s’illustrer dans les épreuves réservées aux jeunes poneys.

À la découverte du haut-niveau

Fin 2017, Arlequin du Milon passe exclusivement sous la selle de Margaux Courdent, une jeune cavalière de grand prix. Avec elle, il découvre le haut niveau et le couple fait rapidement sensation. Il apprend vite, très vite… En 2018, il remporte notamment l’As Poney 1 de Laventie, et se classe à la troisième place du podium au salon du cheval de Paris, dans le Grand prix As Élite. 

D’une gentillesse extrême, l’étalon se démarque également par son excellent caractère, aussi bien à pied que monté. D’une nature douce et facile, le pie conquiert les amateurs, mais aussi le public. 

Après un beau parcours et de nombreuses victoires, le couple Margaux/Arlequin se sépare finalement au début de l’année 2019. Le 18 Janvier dernier, le poney a rejoint le sud de la France pour devenir le nouveau partenaire du cavalier William Ligier de la Prade. Ses anciens propriétaires (et naisseurs du poney) ont partagé leur reconnaissance envers ses anciennes cavalières, les remerciant d’avoir « si bien exploité et dressé » Arlequin. 

 

Et vous, quel poney de Grand Prix vous fait rêver ?