Retour

Jenny, libre comme l’air à Francfort

Francfort est associée à la Maison Goethe, le Römerberg, la Main Tower mais aussi à Jenny. Qui est-ce ? Jenny n’est pas une personne mais une jument qui arpente les rues de la ville allemande depuis 14 ans.

Connaîssez-vous l’histoire de Jenny ? Chaque matin, son propriétaire Werner Weischedel ouvre la porte de son écurie située dans le quartier Fechenheim à Francfort. Trop âgé pour la promener, il laisse sa jument arabe en liberté. À 22 ans, Jenny se balade en direction du Main puis rentre l’après-midi chez elle. La jument porte tout de même une carte sur laquelle il est écrit : « Je m’appelle Jenny, je ne suis pas une fugueuse, je me promène tout simplement. Merci » ainsi que les coordonnées de son propriétaire.

Une célébrité locale

Alors qu’elle est devenue la meilleure amie des habitants du quartier, certains piétons peuvent se montrer inquiets. La porte-parole de la police, Isabell Neumann, a déclaré à l’agence de presse allemande qu’elle ne présentait aucun danger. Werner Weischedel travaille avec la police pour assurer la sécurité de Jenny. Elle est maintenant l’amie des passants, des habitants et des conducteurs de trams et se laisse approcher. À travers les réseaux sociaux, la liberté de Jenny a été à maintes reprises critiquée. Mais sa vétérinaire, Maren Hellige, a déclaré que la jument se montre « très détendue et satisfaite ».

Crédit photo : DR. Keith Anderson