Retour

Prêts pour le Longines Jumping International de La Baule ?

Le Longines Jumping International de La Baule est un des rendez-vous les plus attendus de l’élite mondiale du saut d’obstacles. Près de 18 nations, 67 cavaliers et 169 chevaux seront présents ce week-end, du 16 au 19 mai. 5 raisons d’y aller :

 


1 – Suspens et adrénaline : la Coupe des Nations


Qui pour battre le Brésil ? Cette année, la Coupe des Nations réunira huit nations : l’Allemagne, la Belgique, le Brésil, le Canada, la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande et la Suisse. La sonnerie du premier cavalier en piste retentira vendredi à 14 heures précises ! Le sélectionneur de l’équipe de France Thierry Pomel a retenu quatre titulaires et un remplaçant :

  • Simon Delestre et Uccello de Will
  • Nicolas Delmotte et Ilex VP
  • Alexis Deroubaix et Timon d’Aure
  • Pénélope Leprevost et Vancouver de Lanlore
  • Thierry Rozier et Venezia d’Ecaussinne.

Pour la première fois depuis 2006, le français Kevin Staut ne participera pas à cette épreuve. Le circuit des Coupes des Nations, autrement appelé Longines FEI Jumping Nations Cup™, fait naître adrénaline et suspens. Il compte 12 étapes qualificatives avant la finale mondiale, en octobre prochain, en Espagne.

2 – L’incontournable Derby de la Région des Pays de la Loire

 

Samedi, 13h30 ! Mais, tenez-vous prêts avant pour fouler la piste aux côtés des meilleurs cavaliers mondiaux, la reconnaissance sera ouverte au public ! Cette piste en herbe est d’ailleurs la plus grande de France ! Alors, qui succédera au Colombien René Lopez ? Pendant près de 3 minutes, les cavaliers et les chevaux rivaliseront sur un parcours de 1 100m environ, comprenant 21 difficultés, mêlant obstacles traditionnels et obstacles naturels.

3 – Place à l’émotion : au revoir Rêveur

L’incroyable cheval de Kevin Staut, Rêveur de Hurtebise*HDC, fera ses adieux à la compétition sur le stade François André après le derby, à 15 heures. À son compte, ce crack a porté les couleurs de l’équipe de France dans 18 Coupes des Nations, 5 championnats et 2 finales Coupe du monde.

Il détient également le titre de champion olympique sans oublier un palmarès incroyable : vice-champion du monde par équipe 2014, champion olympique par équipe 2016, vainqueur du Top Ten au CHI de Genève 2017.

 

4 –  Le Grand Prix Baulois


Pour clôturer en beauté ce week-end de sport, le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule aura lieu dimanche à 13 heures. L’an dernier, le français Patrice Delaveau et Aquila*HDC se sont imposés devant l’américain Kent Farrington associé à sur Gazelle. Cette épreuve est réservée aux 50 meilleurs duos du CSIO5*, elle est une épreuve qualificative pour les Championnats d’Europe à Rotterdam (19 – 25 août).

5 – Les sabots dans l’eau

La Baule, c’est aussi un cadre merveilleux à deux pas de la mer. Et, les chevaux pourront en profiter avant leurs épreuves. Pour les lève-tôt, c’est aux alentours de 7h30, chaque matin, que vous pourrez les admirer avec leurs cavaliers au bord de la plage !

À noter que l’entrée est gratuite !

 

Crédit photo : DR. ©PSV/ ©T. Van Halle / Dossier Presse