10 astuces (vitales) pour cavalier de concours

Demain c’est concours, tu es en panne de savon glycériné et propriétaire d’un poney pie-boue ? Voilà nos astuces pour être la plus belle sur le podium !

Certaines situations de la vie quotidienne ne sont pas inconnues à la majorité des cavaliers de concours. Ne me mens pas, je sais que toi aussi tu t’es déjà haï de ne pas avoir enfilé une paire de chaussettes supplémentaires (alors que tu faisais ta rude reconnaissance une matinée hivernale) ? Je sais aussi que tu as déjà soufflé bien fort en tentant de rattraper la crinière jaune de ton Ponitou favori (d’ailleurs, tu l’as bien détesté sur le moment). Tout ça, le jour avant ton départ à Lamotte…

Voici 10 astuces, que tous les cavaliers (dignes de ce nom) méritent de connaître !

Quelques jours avant

1 — Pour éviter d’avoir les fesses noircies par la graisse de la selle le jour-J, il est conseillé de nettoyer son matériel au minimum deux jours auparavant. Le cuir aura ainsi le temps d’absorber la graisse et l’huile.

ass

2 — Si ton cheval a l’habitude de s’énerver pendant le transport, habitue le dans son box à de la musique relaxante. Tu pourras ensuite lui diffuser dans le van et cela lui permettra de rester plus calme ! En plus, en cas de longs trajets, n’hésite pas à ouvrir une fenêtre du van ou du camion pour faire voyager l’air et éviter de retrouver ton cheval trempé et déshydraté.

La veille

3 — Pour faire partir une tâche sur un cheval blanc en plein hiver (lorsque les douches sont proscrites), prends un peu de vinaigre blanc sur un essuie-tout et frotte. Pas besoin de rincer ! De plus, ça tue les bactéries, et ça coûte trois-fois rien !

poumba

Environ. 

4 — Catastrophe ! Tu es en panne de cirage et tes bottes sont plus sales qu’un cheval après une bonne séance de cross sous la pluie… Munis-toi de ta crème hydratante favorite (oui oui, tu en sacrifieras bien un peu) et frotte tes bottes délicatement.

Le jour-J

5 — La vrai misère, c’est quand tu arrives à moitié endormi-e à 4h le dimanche matin. Tu es déjà à la bourre. T’as pas eu le temps de prendre ton petit dej’. Et Pégase à déjà défait tous les pions que tu avais soigneusement préparé la veille… Pour remédier à ça, il suffit de découper des carrés de 5cm sur 5 dans des bas transparents, et de recouvrir les pions avec (en découpant les bouts qui dépassent). Discrétion garantie !

6 — Pour faire partir à la dernière minute les tâches sur un poney gris, ou sur des balzanes ou une queue blanche, rien de mieux que le savon de Marseille (solide) !

7 — Tu n’as pas envie d’emporter ton pot de graisse partout car tu sais qu’avec son couvercle manquant, il risque de salir ton nouveau tapis blanc ? Pas de panique : emporte un oignon avec toi ! Juste avant de rentrer en piste, coupe-le en deux et frotte-le sur les sabots de ton cheval. Effet brillant immédiat !

8 — Lorsque l’hiver arrive (comme dans Game of Thrones), et que, malgré tes trois paires de chaussettes tu te casses toujours deux orteils en descendant de cheval dans la neige après ton tour; mets un peu de poivre moulu au fond de tes bottes ! Réchauffement climatique sur tes pieds !

got

9 — Si ton cheval doit rester attaché à ton van ou à ton camion, il suffit d’attacher une ficelle à ballot bleue à l’une des attaches, et accrocher ensuite ta longe à la ficelle. Si le cheval tire, la ficelle rompt. C’est aussi simple que ça.

10 — À chaque fois que ton tour arrive, c’est la même histoire. Tu trembles et paniques à l’idée de rentrer en piste. Pour limiter le stress, autant mettre toutes les chances de ton côté pour n’avoir aucune mauvaise surprise. Pour ça, re-vérifie que le matériel est ajusté (c’est quand même mieux d’éviter de perdre une étrivière en route, ou de se retrouver en dessous du ventre de Poney parce que la selle a tourné).  Remémore-toi le parcours (pas plus de 3 fois, pour ne pas t’embrouiller). Et, si possible, va observer un ou  tours pour voir les difficultés rencontrées par les autres cavaliers.

Le bonus — (parce que je suis trop gentille) (oui oui) : PROFITE ! On ne le répétera jamais assez, mais en concours, il n’y a pas de mauvaises expériences… que des leçons !

9268-Modern-Pentathlon-Horse-Refuses-To-Jump-gif-

Promis. 

Alors fonce, éclate-toi, et créé-toi des centaines de souvenirs que tu te remémoreras plus tard.

Et toi, quelles sont tes astuces pour être au top le dimanche matin ? 

[separator type= »thin »]

À lire aussi :

2 réponses sur “10 astuces (vitales) pour cavalier de concours”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *