Thunder du Blin : Le monde du poney perd l’un de ses champions !

C’est une bien triste nouvelle que nous venons d’apprendre : Thunder Du Blin, étalon poney phare de sa génération, s’est éteint à l’âge de 33 ans…

Pour rappel l’étalon Connemara gris avait participé aux championnats d’Europe de Stockholm, où il s’était classé 14ème en individuel à tout juste 7 ans sous la selle de Caroline Nicolas. Il avait également été classé 4ème au championnat de France en Grand Prix et comptait plusieurs autres victoires nationales et internationales à son palmarès.

Thunder du Blin était aussi le géniteur plus de 1.100 poulains, il laisse donc derrière lui une belle descendance ! Parmi eux, nombreux ont suivi les traces de leur père. Plume de Virey est championne d’Europe de CCE ou encore Holy Island Aluinn, championne de France Grand prix CSO, Hors Pair, Joyau d’Argent, (…)

Racheté par l’éleveuse Catherine Zappone à la fin de sa carrière, il coulait des jours heureux et profitait de sa retraite dans l’élevage de Malling, en Moselle. Véritable champion et très bon étalon, Thunder Du Blin laissera son empreinte dans l’histoire de l’élevage français et du sport…

La Relève #3 : Sarah Desmoules

Ce lundi, la Georgette Team est partie à la rencontre de Sarah Desmoules, jeune espoir du jumping Français. À seulement 12 ans, elle brille déjà sur les terrains de Grands Prix avec sa ponette Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère !

5 cadeaux à ne JAMAIS offrir à un-e cavalier-ère

Niveau cadeaux, les cavaliers ne sont pas difficiles… et pourtant, les erreurs sont vite arrivées. Voici 4 idées à ne JAMAIS suivre (ou… à vos risques et périls). 

S’il y a bien un type de personne facile à contenter aux anniversaires et à Noël, c’est bien les passionnés d’équitation. Nous avons déjà tout et pourtant, toujours besoin de quelque chose.

 

Malheureusement, si un frontal pailleté ou une nouvelle brosse douce trouvera toujours son utilisation, la légende raconte qu’il existe quatre objets à n’offrir sous aucun prétexte. Si un cavalier en découvrait un au pied du sapin il entrerait dans un état second, le poussant à mettre le feu à la nappe de la salle à manger. Dans un tourbillon de haine noire, il déchainerait sa puissance sur le fraisier d’anniversaire et éteindrait chaque bougie de la pièce à main nue. Le réveillon serait foiré, les invités outrés et les assiettes en carton même pas remboursées.

 

Toi qui n’es point initié, n’ai crainte, prend ma main je vais te montrer le droit chemin. Pars faire tes course, mais jamais, Ô grand jamais, ne glisse cette liste dans ton panier à roulette.

 

1. Un DVD de film de cheval

Comme vous le savez sans doute déjà, les chevaux dans les films, c’est l’arnaque. Pourtant, rien ne vaut une petite piqure de rappel sur la fesse gauche. Les films avec des équidés sont souvent réalisés par des mecs qui se sont assis sur une selle environ trente minutes pour une ballade au pas, en longe, sous 30°C et avec des tongs aux pieds.
Sérieusement, en général ces films reflètent environ 0,3% de la réalité (j’ai fais mon étude). Qui a déjà vu sa monture hennir plus de dix fois d’affilé, pour indiquer son mécontentement ? sa peur ? sa joie ? sa haine ?

Je. Non.

C’est ainsi que des millier de petites filles s’imaginent beaucoup trop tôt galoper la queue de cheval au vent, les bras en croix sur un air de country. Un poney leur marche sur le pied… et la carte 10 séances au Centre-Equestre termine dans les oubliettes.
Ce que la personne qui offre pense : « Quatre sabots ? Pas de batailles de chevaliers où personne ne se soucie de la monture du héros ? Robert Redford ? Ok, c’est tipar
Ce que le/la cavalier-ère pense : 

(Bien entendu, Spirit, l’étalon des plaines est une exception absolue.)

2. Le CD de DJ Sam

Pendant plusieurs mois, DJ Sam vous en avez entendu parler en long en large et surtout en travers. Que vous soyez sensible ou non au phrasé et au déhanché du lorrain à chaussettes remontées, vous appréciez surement son esprit d’initiative.

L’idée étant de décoincer le monde de l’équitation — parfois un poil trop étriquée dans leurs pantalons moulants — DJ Sam a réussi son pari avec le mirifique clip de Je fais du CSO. Depuis, le disciple de David Guetta (version doudoune sans manche) a sorti un tout nouveau titre de saison hivernale : Noël des cavaliers.

https://youtu.be/aH27w7soyHo
On attend toujours l’album, donc.
Ce que la personne qui offre pense : « Au moins on ne pourra pas me reprocher de ne pas être dans la tendance. »
Ce que le/la cavalière pense : 

3. Une bougie anti-moustique

En plus de permettre de recréer des T-Rex, je ne savais pas que les moustiques étaient dotés de narines. Le fait est qu’il paraît qu’ils détestent la citronnelle. Et ça, les vendeurs de produits d’extérieur ne le savent que trop bien.

Dès le mois de juin, les rayons de Natures & Découvertes se transforment en temple du bracelet anti-piqures et bougies repousses-bestioles.

Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’on n’en peut plus de sentir l’Émouchine jusque dans notre lit le soir. JE VOUS DEMANDE DE VOUS ARRÊTER.

Ce que la personne qui offre pense : « Du coup, je vais être invité-e à chaque apéro dînatoire »
Ce que le/la cavalier-ère pense : 

 

4. Le guide de la fédération galop 8 & 9


Pour valider ses galops il faut obligatoirement passer une épreuve de théorie. Pour ça, il n’existe pas trente-six solutions.

Repensez à votre mois d’avril de Terminale. C’est bon ? Voilà, vous devez vous mettre dans le même esprit que votre vous entrain de réviser ses fiches de BAC. C’est triste mais c’est comme ça.

Afin d’apprendre plus facilement, la FFE a mis en place un système de guide officiel, une sorte de Bible pour cavaliers sérieux quoi.

 

Pourtant, un mystère plane.

 

Si on peut trouver les deux premiers tomes chez la quasi-totalité des pratiquants réguliers de l’équitation, le dernier est une énigme non résolue. En général les cavaliers s’arrêtent au galop 7, pourtant le galop 8 et le galop 9 existent. Oui vraiment.

 

Par contre, presque personne ne connait leurs programmes. Le contenu du manuel de préparation est un savoir impénétrable. Son secret est mieux gardé que les prisonniers d’Azkaban. Peu de personnes en sont dignes.

 

En gros, on va tenter de réussir notre longueur d’épaule en dedans, on en reparle plus tard.
Ce que la personne qui offre pense : « 4 ? 6 ? 9 ? Au pire il/elle y arrivera bien à un moment ou un autre. »
Ce que le/la cavalière pense : 

 

5. Un ensemble Tapis + protège-boulets Equi-Thème Menthe

Le Graal. Ou presque. 

Il fut une époque où toutes les tendances se lançaient dans un lieu très prisé, dont seul(e)s les initiés connaissaient les codes : Le forum « Poney » de la FFE.

C’était le paradis des tapis lavandes et des bricoles élastiques. C’était aussi le meilleur endroit où rêver, tout en feuilletant le catalogue Ukal. C’était il y a longtemps.

Ce que la personne qui offre pense : « J’en ai entendu parlé sur le topic « Montrez vos ensemble »» (en 2005)
Ce que le/la cavalier-ère pense : 

6. Ça 

Ce que la personne qui offre pense : « C’était pas cher. »
Ce que le/la cavalier-ère pense : 

 

Alors, tout le monde a bien pris note ? 

Quibel des Étisses… nous a quitté

C’est une triste nouvelle pour un des couples les plus appréciés du circuit poney. Sara Brionne annonçait hier devoir mettre entre parenthèse la carrière de sa jument grise Quibel des Étisses.

EDIT du 30 mai 2017 — C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons que Quibel n’a pas survécu à sa maladie. Ce matin, sa cavalière a posté un long et très courageux message sur Facebook. Quibel restera une ponette qui a marqué ces dernières années… et nos coeurs aussi.

Article du 10 mai 2017 « Brusque fin de carrière pour Sara Brionne et Quibel des Étisses »— Elles sont remarquées sur le parcours, mais aussi pendant les remises des Prix ! Pour l’équipe de France lors de leur victoires dans la Coupe des Nations du BIP 2016 et 2017, sélectionnées pour le championnat d’Europe Poneys deux années de suite, Sara et Quibel sont un couple dont on entend parler ! Un couple qui fait rêver.

Qui n’a jamais écarquillé les yeux devant la position de la jeune cavalière encaissant sans bouger d’un poil les cabrioles de sa fille de Quidam de Revel ?

Très apprécié et suivi, le couple doit faire face à un vrai coup dur. Apparue très fatiguée lors de son dernier concours à Fontainebleau, la famille de Sara a rapidement décidé d’en savoir plus sur l’état de Quibel. Malgré des analyses de sang normales, son état et son insuffisance respiratoire ne se sont pas améliorés. Triste conclusion : Quibel souffre de pneumo-pleurésie, pathologie grave atteignant la membrane qui entoure les poumons et tapisse la paroi thoracique

La cavalière a posté sur Facebook un message expliquant la situation et son choix d’éloigner sa monture des terrains de concours… indéfiniment.

La cavalière continue (évidemment) sa carrière à cheval (toujours sur un gris) même si elle déclare : « Ce qu’on espère maintenant, c’est de pouvoir la voir revenir chez nous saine et sauve. Mais mes années à poney s’arrêtent là pour moi ». On leur souhaite, à elles deux, beaucoup de courage, d’amour et de carotte fraiches.

* Image de home via Info Jumping

[Rencontre] Joséphine Héteau, cavalière GP Poney de CCE

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de la gagnante de l’As Poney Elite de la dernière TDA de Vernoil :  Joséphine Héteau !

  • Salut Josephine, merci d’avoir répondu présente pour cette petite interview ! Alors si tu commençais par nous parler un peu de toi. Quel âge as-tu ? D’où viens-tu ? Quel est ton parcours scolaire ? Et ton parcours en équitation ?

Alors j’ai 16 ans, j’habite dans le Morbihan en Bretagne ! Je suis pour le moment en seconde générale et je suis censée faire première S l’année prochaine ! J’ai commencé les grosses épreuves l’année dernière avec Simba et avant je montais à poney B ! Pour cette année, j’aimerais participer aux championnats d’Europe.

  • OK, donc Simba de Kerduff est ton « poney de tête » c’est bien ça ? Est-ce que tu peux me parler un peu de lui ?

Oui c’est ça ! C’est un super poney qui a de très belles allures et un super mental sur le cross. Sur le CSO il est un peu plus compliqué mais ça s’améliore et en main il a ses humeurs mais il est très attachant (entre nous, il est aussi très très mignon).

  • En dehors de Simba, as-tu d’autres chevaux et poneys au travail ou te consacres-tu exclusivement à lui ? S’il y en a d’autres, peux tu me parler un peu d’eux également ?

J’ai un poney à confier qui est à vendre: Ubiscube Tartifume ! C’est un poney pour faire GP CSO et CCE, j’ai aussi un 4 ans qui commence les concours et une jument de CSO qui est pour le moment chez un cavalier pro car je n’ai pas trop le temps de m’en occuper.

  • Qui sont tes sponsors pour cette année 2017 ?

Oui, alors j’ai WOW store France , C4 belts , Devoucoux, Royal Horse, Ceecoach, Earl Doublier et Mark Todd.

  • Et est ce que tu as un truc fétiche dans ta sellerie ? Un objet dont tu ne peux vraiment pas te passer ?

Hmm, ma malle de concours je pense !

  • Et pour l’avenir, tu te vois toujours à cheval et sur les terrains de concours ou tu as d’autres idées en tête?

Oui je pense dans le complet j’aimerais beaucoup ! Mais je ne suis pas encore tout à fait sûre…

  • Je sais que tu es toi même sur Instagram, as-tu un compte favori ?

Oui j’adore le compte de Regard d’Amour ! C’est une amie à moi qui fait les GP CCE aussi.

  • Merci Joséphine d’avoir répondue à toutes mes questions, je te souhaite maintenant pleins de podiums pour les concours à venir !

[separator type= »thin »]

Retrouve Joséphine Héteau sur la page Facebook et le compte Instagram de son poney ! 

[separator type= »thin »]

[imagebox maintitle= »Toutes nos Rencontres et Interviews » subtitle= »Par ici !  » image= »https://etsioncritiquait.files.wordpress.com/2015/08/bojack-horseman-2.jpg?w=1280&h=720&crop=1″ color= »white » space= »60″ link= »http://www.georgettemag.com/category/rencontres-interviews/ »]

Des avantages (et des inconvénients) de monter à poney passé dix-huit ans

Toi aussi tu as plus de 18 ans ? Tu as passé la barre du mètre soixante depuis au moins cinq ans et, malgré ça, ton équidé préféré mesure moins d’un mètre cinquante et un (épaisseur du fer compris) (selon la norme officielle) ? Alors cet article est fait pour toi !

«T’es un peu grand(e) pour monter à poney non ?», «L’important c’est de pas la gêner !» ou encore « Tu feras attention entrant sur la ligne c’est des foulées cheval !». Toutes ses phrases prononcées par le cavalier à cheval… Mais si, tu sais, celui qui te regarde du haut de sa demi-montagne-russe avec ce petit sourire narquois à chaque fois que tu chevauches fièrement Caramel et son mètre trente sept.

Bon, pour ces gens là on peut rien faire. Cavalier poney, pour ton plus grand plaisir (et te déculpabiliser un peu de chausser plus court histoire de ne pas avoir l’air trop grand) j’ai dressé une liste non exhaustive des avantages (et inconvénients) de monter à poney. Viens donc découvrir son monde merveilleux… et son côté obscur :

shetland

“Sus à la Prépa’ 75cm !”

  • Comme un poney a des foulées forcément plus petites qu’un cheval, tu trottes enlevé deux (voir trois) fois plus vite qu’un cavalier à cheval. Si mes calculs sont bons : plus de mouvements = plus de sport. Donc, selon le théorème de mes abdos, à poneyyy on est plus muscleyyy. CQFD. Bon OK c’est peut être un peu tiré par les crins…
  • En balade, là où tout le monde se baisse pour passer sous les arbres, toi tu passes tranquille ! Et oui, au galop dans la forêt, pas toujours facile d’éviter toutes les branches pour tes camarades perchés sur leur montures géantes.

branche

Note à toi même : ne JAMAIS passer derrière un cavalier à cheval. 

  • Quand Caramel a décidé qu’il n’avait pas envie d’enfiler son bonnet de concours mauve à strass tout neuf, là aussi tu te félicites d’avoir un nain. Bah oui, quand le cheval de ta compère lève la tête, elle peut faire ce qu’elle veut, elle sera toujours trop petite pour atteindre ses oreilles. Même combat pour les coupes de crinières, passages de têtières et autres fantaisies esthétiques.
  • Pour monter à cru, tu n’as pas nécessairement besoin qu’on te fasse le pied. TOI tu peux te permettre de remettre en pratique tes cours de Pony-Games pour sauter sur le dos de ta monture. En attendant, tes copains à cheval se font la courte échelle les uns les autres… Bon, il est vrai que cet avantage peut aussi s’avérer être un inconvénient. Quand il faut désigner quelqu’un pour descendre ouvrir la barrière, COMME PAR HASARD, c’est toujours sur la même personne que ça tombe…
  • Enfin, l’hiver (quand il fait bien froid) et que tu descends de cheval, tu sais combien tu vas souffrir des retrouvailles entre tes pieds et le sol de la carrière. Alors oui, quand tu descends de poney ça fait mal aussi, mais soyons honnête c’est quand même vachement moins pire.

Pour ce qui est des inconvénients, j’ai recensé :

  • Les poils sur les membres. L’hiver ils sont en général plus long (donc plus sales) (donc plus difficiles à nettoyer).
  • Tes jolies bottes, consciencieusement lustrées de la vieille, prennent un bain de boue quand tu galopes dans la carrière (et ses flaques d’eau). Plus t’es près du sols, plus t’as de chance d’être éclaboussé-e. Ça aussi, c’est mathématique.

dirt

Petite mise en situation. 

  • Et puis, il y a la fameuse histoire des foulées. Ces foulées, avec lesquelles tu galères depuis tellement longtemps que tu as arrêté de compter les années. Ces foulées qui sont toujours trop grandes pour toi, tout ça parce que tu as eu la douce idée de mettre ton poney dans une écurie cheval. Courage, ferme les yeux (et mets des jambes).

Bon, en dehors de ça, j’ai pas trouvé tant de points négatifs parce que le poney c’est comme le cheval : «trop génial». Et puis, entre nous, ça permet un de garder son âme d’enfant un peu plus longtemps. C’est peut être aussi pour ça que nous, les adultes et jeunes adultes, on reste accroché à nos fidèles Caramel (et autres nominatifs mielleux qui vont si bien à nos petits équidés) et leur mètre trente sept.

Alors, si toi aussi ton cheval est en réalité un poney, que tu as plus de 18 ans et que tu galères pour trouver des épreuves catégorie E, raconte moi comment tu as vécu l’époque où ta monitrice t’as forcé à monter à cheval, parce «quand même à ton âge…» !

 

“Être cheval”, un documentaire sur ces humains qui rêvent de se changer en poneys

Tu aimes te coucher tard et les gens qui cultivent des passions chelous ? Ce soir, France 4 diffuse un documentaire à propos d’une prof travestie qui a décidé de devenir un… équidé. Bonsoir.

Capture d’écran 2015-12-08 à 00.19.16

Tu connaissais les jeux de rôles médiévaux , les reconstitutions historiques et les Cluedo grandeur nature. Pourtant, peu sont ceux qui peuvent se vanter de connaître quelqu’un adepte du pony-play. Cette activité, somme toute peu recommandable aux personnes allergiques au foin, consiste à se mettre dans la peau d’un cheval. Mors, sabots, crinière, filet, tout est bon pour ressembler à Sirocco du Bois Doré, champion régional de la Club3.

Ce soir, France 4 (chaîne que je te conseille de regarder environ mille fois par jour, en passant) diffuse le documentaire “Être Cheval”. Réalisé par Jérôme Clément-Wilz et produit notamment par Vice France (ça t’étonnes ?), ce film établit le portrait de Karen, prof travestie adhérente au club des pony-players. Celle-ci se rend notamment en Floride pour rencontrer le maître en matière de chambrière et robe alezan crin latex.

Alors, bien entendu, certains y verront plus une tendance BDSM qu’un amour profond pour le trot assis et l’odeur de crottin. Qu’importe, Karen, elle, se désigne comme une punk — la crinière en brosse, sans doute.

Assouvir ses pulsions misanthropes en faisant régner la loi de la mise en selle, un mors à aiguilles entre les dents, est possible. En 2015, TOUT est possible.

Le documentaire “Être cheval” est diffusé lundi soir (ou lundi matin très très tôt) à 0h20 sur France 4. Si tu n’as pas le courage d’attendre si tard, le programme sera aussi dispo pendant une semaine sur FranceTV Pluzz. Tu n’es toujours pas convaincu(e) ? Sache que cet ovni plus touchant que dérangeant est sélectionné au Festival International du Film Documentaire d’Amsterdam. Alors, prêt(e) à te lancer dans le pions sur cheveux et te nourrir exclusivement de pelouse ?

Oysho lance sa collaboration avec Mr.Wonderful (et ses licornes choupi)

La marque espagnole bien trop mignonne Mr.Wonderful débarque chez l’enseigne de lingerie Oysho ! Bonne nouvelle : les licornes sont de la partie.

Tu as sans doute déjà croisé ce trait et ces couleurs pastels sur un carnet, un mug ou une carte postale. En ce moment, Mr.Wonderful est partout, même jusque sous ta couette !

Il y a quelques jours, la marque de lingerie doudou Oysho a dévoilé sa toute nouvelle collaboration en prévision de l’hiver qui s’annonce rude pour tes doigts de pieds. Ce sont des imprimés beaucoup trop mignons qui ne vont pas tarder à s’inviter sur ton booty congelé. La collection propose des ensembles tout doux, des sets de culottes, des chaussons fluffy ou encore des chaussettes avec des yeux. Bref, oublie les porte-jaretelles qui te scient les cuisses, ce soir, c’est moumoute party devant Spirit l’étalon des plaines, avec une infusion verveine. La vie quoi.

Le tout n’est pas donné (dommage) (c’est bien quand c’est gratuit) mais reste quand même correct si tu caches quelques économies au fond d’un vieux tiroir.

↣  Retrouve la collab’ Oysho x Mr.Wonderful par ici ! ↢

La marque a également lancé un petit test qui te permettra de définir la parure qui te correspond le mieux (et de tenter de la gagner) (tout en grappillant ton e-mail pour la Newsletter). Ça se passe par là !

bannieremode