Pas de finale Coupe du Monde pour Charlotte Dujardin

Tu pensais applaudir la dresseuse multi-médaillée Charlotte Dujardin sous le soleil suédois ? Pas de bol, elle ne pourra pas participer à la finale de la Coupe du Monde cette année.

Si l’année dernière aucun doute ne planait sur le fait que la britannique allait écrabouiller ses concurrents, en 2016, la première place de Charlotte Dujardin était moins certaine. En effet, préservant son champion Valegro pour les Jeux Olympiques de Rio, elle a choisi de défendre son titre de championne du Monde avec un autre étalon à la robe foncée.

La cavalière à la grosse bombe (et à la jambe fixe) a bien réalisé les deux sorties qualificatives obligatoires avec le cheval qu’elle souhaitait emmener à Göteborg — elle même était déjà qualifiée de par son titre de l’année dernière. Or, la suite ne s’est pas passée comme prévu. Uthopia, étalon de quinze ans et ancienne monture de son mentor Carl Hester est celui qu’elle avait choisi pour tenter de brandir une nouvelle fois la coupe Reem Acra FEI. Pourtant, malgré de bons résultats, le couple de sera pas au départ dans le carré prestigieux.

En cause, une bataille juridique remettant en cause la propriété du cheval. En gros, propriétaires et créanciers se battent pour savoir à qui Uthopia et l’argent qu’il coûte revient. Encore une histoire de fric et d’intérêt qui prive un champion de faire son métier.

reine

Voilà ce que Madame la Reine vous dit.  

Dommage pour Charlotte (et pour toi, devant ta télé); à Londres, elle et Uthopia remportaient le Grand Prix et se classaient deuxième de la RLM. Maintenant, il ne te reste plus qu’à croiser les doigts pour ne pas que Valegro se luxe le couard avant les JO. 

À lire aussi : 

Source de l’image de home

Valegro sort sa ligne de vêtements !

Valegro est notre Kanye West des paddocks. Forcément, il lui fallait bien une ligne de vêtements pour finir de conquérir la planète entière.

Le beau KWPN monté par Charlotte Dujardin a tout d’une rock star. Après trois records du monde (meilleure note en RLM, Grand Prix et Grand Prix Spécial, allons donc pleurer plus loin avec nos déplacements latéraux tordus), Valegro a bien décidé de rester dans les mémoires.

Karl Lagerfeld tremble au fond de son atelier, car cette année, l’étalon s’apprête à s’emparer de l’industrie de la mode. Enfin presque, tout est relatif.

Le shop en ligne Classic Dressage vient de sortir un T-shirt à l’effigie du champion. Le design de ce futur must-have a été créé à partir d’une peinture de l’artiste anglaise Bridgette Smart. Comble de la classe : il sera en partie recouvert de perles et de cristaux Swarovski. Après une étude des ventes, la collection devrait s’étendre à d’autres vêtements.

Valegro-T-shirts-final

Ça va, la proposition du « Only God Can Judge Me” dans le dos a été rejetée. 

Le T-shirt sera disponible (pour l’instant en édition limitée) au Hartpury Festival of Dressage et pendant le Hickstead CDIO pour 27£ (environ 38€). Il ne devrait pas tarder à arriver en ligne.

Alors Bluberry, à quand la collab’ Vans et Adidas ?

bannieremode